Plein écran
picanol © Christophe Maertens

Les employés de Picanol en chômage technique après une cyberattaque, les auteurs demandent une rançon

Mise à jourLa production dans l’entreprise yproise Picanol, spécialisée dans la fabrication de métiers à tisser, pourrait rester à l’arrêt jusqu’à la fin de la semaine, indique la société mardi. Elle est victime d’une cyberattaque.

L’entreprise affirme qu’elle a mis tout en oeuvre pour résoudre les problèmes mais que, étant donné la situation actuelle, “Picanol Group tient compte du fait qu’il n’y aura plus de production cette semaine”.

Picanol a été visée par un “rançongiciel” qui a mis à l’arrêt sa production à Ypres mais également ses sites chinois et roumain. En raison de cette attaque informatique, l’entreprise n’a plus accès à ses propres systèmes et l’essentiel de la production, informatisée, est interrompu depuis. Les pirates demandant une rançon avant de rendre le système à nouveau accessible. Picanol n’a toutefois pas accédé à leur demande.

Les quelque 1.500 personnes employées à Ypres ont été mises au chômage technique. 

  1. 3 personnes sur 4 font estimer la valeur de leur propriété pour la vente
    Livios

    3 personnes sur 4 font estimer la valeur de leur propriété pour la vente

    75 % des Belges qui vendent un bien immobilier font appel à un courtier professionnel ou à un notaire pour faire estimer correctement la valeur de leur bien. C’est ce que révèle un sondage réalisé par Listen et Immoweb auprès de 2.000 compatriotes ayant vendu une propriété l’an dernier. Point frappant : votre âge détermine en grande partie la façon dont vous abordez le processus d’estimation.
  2. Charleroi investit dans l’éclairage de plusieurs complexes sportifs

    Charleroi investit dans l’éclairage de plusieurs complexes sportifs

    Le jeudi 19 décembre 2019, la Ville de Charleroi à l’initiative de l’échevin des Travaux, Eric Goffart (C+) et l’Opérateur des Réseaux Gaz et Électricité (ORES) avait lancé un vaste plan de remplacement de l’éclairage public à Charleroi. 25.000 points lumineux doivent être remplacés dans les années à venir. Les autorités communales annoncent désormais que les infrastructures sportives vont aussi subir un relifting.