Photo d'illustration.
Plein écran
Photo d'illustration. © ThinkStock

Les entreprises belges ont envoyé 266 milliards d'euros dans des paradis fiscaux en un an

Des centaines d'entreprises belges ont effectué près de 266 milliards d'euros de paiements dans des paradis fiscaux en un an, écrit De Tijd samedi.

  1. Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros
    Guide-epargne.be

    Voilà pourquoi les avoirs sur les livrets d'épargne belges ont baissé jusqu’à 298,2 milliards d’euros

    Après l’augmentation considérable des avoirs globaux sur les comptes d’épargne belges en 2020 et au début de cette année-ci, une baisse a été constatée durant 3 mois consécutifs. Au mois de septembre, le solde global a été réduit de 258 millions d’euros, pour atteindre le montant de 298,2 milliards d’euros. Plusieurs facteurs ont contribué à cette légère baisse. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique la situation.
  2. La majorité bruxelloise se déchire sur le dossier Uber

    La majorité bruxelloi­se se déchire sur le dossier Uber

    Si on ne peut encore parler d’implosion, écrire que la majorité au pouvoir en Région bruxelloise vacille à cause de l’épineux dossier Uber est un euphémisme. Le PS, qui fait cavalier seul dans cette affaire, se retrouve complètement isolé alors que quatre partis de la majorité au parlement bruxellois (Défi, Open VLD, Groen et one.brussels) ont déposé une proposition d’ordonnance qui doit offrir une solution temporaire aux chauffeurs Uber dans l’attente de l’approbation du plan taxi du gouvernement régional. Le PS refusant de soutenir un texte “dicté par Uber”. Une chose est sûre: ce dossier laissera des traces pour la seconde moitié de la législature.