Le site Logistics à Nivelles.
Plein écran
Le site Logistics à Nivelles. © Google Street View

Les travailleurs de Logistics Nivelles attendent toujours une annonce de la direction

mise à jourKuehne + Nagel, le groupe dont dépend Logistics Nivelles, dit comprendre, par communiqué, l’émotion liée à l’annonce de son intention de fermer le site nivellois, mais ne pas accepter la violence. Les responsables invitent les représentants du personnel à entamer “au plus vite” la phase de consultation de la loi Renault. Sur place, devant l’entreprise en grève, les travailleurs disent pour leur part attendre que la direction vienne leur annoncer en personne les décisions communiquées mercredi en conseil d’entreprise.

  1. 549 personnes licenciées par la fermeture de Logistics Nivelles: la situation sur place est “très tendue”
    mise à jour

    549 personnes licenciées par la fermeture de Logistics Nivelles: la situation sur place est “très tendue”

    Les syndicats de l’entreprise Logistics Nivelles ont réagi de façon virulente à l’annonce mercredi de la décision du groupe de logistique Kuehne+Nagel de fermer le site brabançon d’ici à l’automne 2022. Une procédure de licenciement collectif va être lancée, concernant les 549 personnes actives. Selon la CNE, la situation sur place est “très tendue”, avec une personne qui a été blessée et un blocage des entrées et des sorties. Déterminés et scandalisés, les syndicats dénoncent un “sabotage” de la part de la direction, qui a tout fait pour plomber l’outil nivellois.