Washington n’entend plus faire cavalier seul dans son offensive contre la Chine. Joe Biden avait indiqué qu’il resterait ferme vis-à-vis de Pékin mais avait évoqué l’idée de faire front commun avec notamment l’Union européenne.
Plein écran
Washington n’entend plus faire cavalier seul dans son offensive contre la Chine. Joe Biden avait indiqué qu’il resterait ferme vis-à-vis de Pékin mais avait évoqué l’idée de faire front commun avec notamment l’Union européenne. © AFP

Les vieux alliés désormais réunis contre la Chine?

Les États-Unis vont déployer un large arsenal d’outils pour contrer les pratiques “abusives”, “injustes” et “illégales” de Pékin, a déclaré mardi la future secrétaire au Trésor Janet Yellen lors de son grand oral devant des sénateurs américains. Mais Washington n’entend plus faire cavalier seul dans son offensive et rêve d’un front commun avec sa vieille alliée, l’Union européenne.

  1. L'impressionnante transformation physique de Mark Wahlberg pour son prochain rôle
    Play

    L'impressi­on­nan­te transforma­ti­on physique de Mark Wahlberg pour son prochain rôle

    8 mai
  2. Un conducteur roule en marche arrière sur une autoroute
    Play

    Un conducteur roule en marche arrière sur une autoroute

    8 mai