Lufthansa perd des milliards d’euros

Le premier groupe européen du transport aérien Lufthansa, sauvé de la faillite par l'État allemand, s'attend à une année largement dans le rouge en raison de la pandémie de Covid-19 et juge désormais irréaliste de réaliser les 22.000 suppressions d'emplois sans licenciements.