La concertation sociale chez Match et Smatch a porté ses fruits.
Plein écran
La concertation sociale chez Match et Smatch a porté ses fruits. © Photo News

Match et Smatch: quatre magasins sauvés, les licenciements secs limités

Quelques jours après un bureau de conciliation qui s'était conclu sur un constat d'échec et le dépôt d'un préavis de grève, la direction de Match et Smatch (groupe Louis Delhaize) est revenue avec de "meilleures intentions" mardi, rapporte mercredi le front commun syndical. Une nouvelle réunion a permis de confirmer le sauvetage de quatre magasins sur les 16 menacés et de limiter grandement le nombre de licenciements secs.

  1. La Wallonie “proche d'un régime communiste” aux yeux du gouverneur de la BNB, Elio Di Rupo voit rouge

    La Wallonie “proche d'un régime communiste” aux yeux du gouverneur de la BNB, Elio Di Rupo voit rouge

    Dans un entretien accordé à la revue Louvains de l'UCLouvain, le gouverneur de la Banque nationale (BNB), Pierre Wunsch, estime qu'avec 70% de dépenses publiques en 2021-2022, la Wallonie sera "plus proche d'un régime communiste que d'un régime néo-libéral". Des propos "erronés quand au fond et inquiétants en ce qu'ils émanent d'une personnalité exerçant cette fonction", a réagi mercredi après-midi, sur Twitter, le ministre-président wallon, Elio Di Rupo.
  2. La restructuration d'Airbus impactera “très directement” la Sonaca, selon Willy Borsus

    La restructu­ra­ti­on d'Airbus impactera “très directe­ment” la Sonaca, selon Willy Borsus

    La restructuration annoncée par Airbus, qui entend supprimer quelque 15.000 emplois d'ici l'été 2021, impactera "très directement" la Sonaca, a indiqué le ministre wallon de l'Economie, Willy Borsus, mercredi, en séance plénière du Parlement de Wallonie. L'entreprise carolo produit notamment pour Airbus des bords d'attaque, la partie mobile des ailes d'avion, indispensable au décollage et à l'atterrissage.