Plein écran
© BELGA_HANDOUT

NewB a réuni les 30 millions d’euros nécessaires

Mise à jourLe projet de banque éthique et durable NewB devait réunir 30 millions d’euros avant ce mercredi à minuit: pari réussi !

NewB a décidé de prolonger sa campagne de capitalisation jusqu’au 4 décembre prochain, a annoncé son président Bernard Bayot. Celle-ci pourrait prendre fin plus rapidement, si la coopérative atteint la somme de 35 millions d’euros, le nouvel objectif affiché par NewB.

Quelque 27 millions d’euros sur les 30 millions nécessaires pour espérer obtenir l’agrément bancaire sont parvenus sur le compte un compte séquestre ouvert auprès de la banque Belfius. Les engagements dépassent toutefois déjà cette somme de 30 millions d’euros, précise Bernard Bayot.

Participation wallonne

Plus tôt dans la journée, le gouvernement wallon avait donné son feu vert mercredi à un investissement d’un million d’euros. “À travers ce geste, le gouvernement wallon soutient la dynamique citoyenne qui s’inscrit pleinement dans l’objectif de transition sociale, économique et environnementale de la déclaration de politique régionale 2019-2024", expliquait l’exécutif régional dans un communiqué.

Modèles alternatifs

“Cette initiative impressionnante démontre la maturité, la vitalité des citoyens à construire des modèles alternatifs, notamment dans le secteur bancaire”, a réagi la ministre wallonne de l’Action sociale, Christie Morreale (PS). “La Wallonie a toujours été pionnière en matière d’économie sociale. En soutenant ce projet, nous montrons que nous voulons continuer à nous engager résolument dans la transition sociale, économique et écologique”, a-t-elle ajouté alors qu’elle était interrogée sur la question en séance plénière du parlement régional.

  1. “Dans un avenir renouvelable, nous chauffons collectivement”
    Livios

    “Dans un avenir renouvela­ble, nous chauffons collective­ment”

    Dès 2021, toutes les maisons doivent être Q-ZEN, bien isolées et étanches à l’air. Cela signifie que leurs besoins en chaleur sont beaucoup plus faibles que dans une maison existante avec une isolation limitée. C’est pourquoi de nombreux constructeurs se demandent aujourd’hui comment approcher au mieux cette fourniture de chaleur. Le site de construction Livios a posé cette question à huit experts.