Plein écran
Le prélèvement anticipatif pour l'épargne-pension © Shutterstock

Pas de réduction d’impôt pour l’épargne-pension? Pas de prélèvement ultérieur non plus!

EconomieDe nombreuses personnes qui épargnent pour leur pension, le font spécialement pour pouvoir bénéficier de la réduction d’impôt. Mais que se passera-t-il si vous ne déduisez pas fiscalement les versements pour votre épargne-pension? L’avantage principal: vous ne devrez pas payer le ‘prélèvement anticipatif’ au bout de la durée. Ci-dessous, vous trouverez quelques explications à ce sujet.

Ceux qui versent dans leur plan d’épargne-pension un montant jusqu’à 980 euros, auront droit à une réduction d’impôt de 30% sur leur versement. Pour les versements entre 980 euros et 1.260 euros, l’avantage fiscal sera réduit à 25%. Un versement de 980 euros vous rapportera donc une réduction d’impôt de 294 euros. Ceux qui versent 1.260 euros, paieront 315 euros d’impôts en moins.

Dans ce contexte, peu importe si vous épargnez pour votre pension via un fonds d’épargne-pension auprès d’une banque ou via une assurance épargne-pension auprès d’une compagnie d’assurances. Dans le premier cas, votre versement est investi dans des actions et des obligations, suite à quoi votre rendement dépendra de l’évolution de la bourse. Il pourra donc tout aussi bien être (fort) positif que (fort) négatif. Une assurance épargne-pension vous offre plus de certitude. Vous obtiendrez un taux de base garanti. Vous pourrez également obtenir des participations aux bénéfices si votre assureur parvient à réinvestir votre versement en faisant des bénéfices et si sa situation financière le permet.

Tuyau: Découvrez ici les rendements des fonds d’épargne-pension et des assurances épargne-pension.

L’impôt final

Le revers de la médaille en ce qui concerne la réduction d’impôt? Ceux qui l’ont demandée, ne fût-ce qu’une seule fois, devront payer des impôts au bout de la durée. Ce ‘prélèvement anticipatif’ s’élève à 8%. 

Pour les fonds d’épargne-pension, il sera calculé sur base d’un rendement fictif, selon lequel on supposera que chaque versement ait rapporté 4,75% par an, même si ce n’est pas le cas en réalité. Pour les versements effectués avant 1992, le rendement calculé s’élève même à 6,25%.

Pour les assurances épargne-pension, la situation est différente. Ici, on tiendra compte du taux garanti. Les participations aux bénéfices ne seront pas prises en compte.

Pour ceux qui ont commencé à épargner pour leur pension avant l’âge de 55 ans, le prélèvement sera retenu le jour de leur 60ème anniversaire. Ceux qui ont commencé plus tard, recevront le décompte le jour du 10ème anniversaire de leur contrat.

Pas de déduction = pas de prélèvement

Toutefois, ceux qui n’ont demandé aucune réduction d’impôt, ne devront pas payer de prélèvement. A cet effet, ils devront demander le document 276 C1 (B) auprès de leur bureau des contributions et le soumettre à leur institution financière ou compagnie d’assurances.

Tuyau: Changer de fonds d’épargne-pension? Découvrez ici nos tuyaux.

Lisez également:

5 formules d’épargne qui donnent droit à une réduction d’impôt

Ceux qui épargnent pour leur pension ne sont pas liés à leur fonds ou assurance

Quelle est la différence entre l’épargne-pension et l’épargne à long terme?

Source: Guide-epargne.be