Plein écran
La maison en ossature de bois est très éconergétique. « Un choix conscient », selon Patrick. « Avec un niveau E de 8, on est allé loin en termes d’efficacité énergétique et de durabilité. » © Arkana

Patrick et Marleen optent pour l'ossature de bois : “En 9 mois, le travail était fait”

LiviosLa troisième fois, c’est la bonne, a dû se dire Patrick lorsqu’il s’est lancé pour la troisième fois dans une nouvelle aventure de construction. Avec sa femme Marleen, il a fait construire une maison en ossature de bois à Dessel pour leur famille recomposée. Patrick raconte au site de construction Livios qu’il voulait : « Amener le jardin et la nature à l’intérieur autant que possible. Et on a bien réussi. »

Patrick et Marleen ont quatre enfants au total. Tant la maison de Patrick que celle de Marleen étaient trop petites pour leur famille recomposée. « La construction de notre nouvelle maison devait progresser rapidement pour nous. C’est la raison la plus importante pour laquelle nous avons choisi l’ossature de bois. Alors que la construction d’une maison traditionnelle peut prendre plus d’un an, l’ensemble de la construction en ossature de bois a été réalisé en neuf mois environ. Fin 2017, les premiers coups de pelle ont été donnés et environ neuf mois plus tard, en septembre 2018, nous avons emménagé dans notre nouvelle maison. »

Conseil : il y a encore d’autres techniques de construction rapides. Découvrez-les ici.

Moderne avec une touche chaleureuse

Le couple a acheté un terrain à bâtir profond de 11 hectares avec vue sur une prairie à l’arrière. « On trouvait important d’intégrer le plus possible la nature et la lumière naturelle dans notre maison », dit Patrick. « On avait tous les deux une préférence pour un style architectural moderne aux tons chauds. Tant pour la finition de l’extérieur que de l’intérieur de notre maison. » Regardez ici les photos de l’intérieur de Patrick et Marleen.

Transformer les souhaits en design

Patrick et Marleen cherchaient une entreprise de construction qui pourrait traduire leurs idées et leurs souhaits en un design. « Lors de notre première rencontre avec l’architecte, on était accompagné d’un consultant en construction. Il nous a aidés à exprimer certains choix et a regardé les projets de l’architecte d’un point de vue structurel. Par exemple, il vérifiait si certains choix architecturaux ne seraient pas inutilement coûteux. »

Plein écran
« On avait tous les deux une préférence pour un style architectural moderne aux tons chauds. Tant pour la finition de l’extérieur que de l’intérieur de notre maison. » © Arkana

Aménagement sur mesure

L’aménagement de la maison est entièrement adapté aux besoins de la famille. « Le rez-de-chaussée a une fonction résidentielle complète pour Marleen et moi », dit Patrick. « Au premier étage et dans le grenier, on a prévu toutes les chambres pour les enfants. Y compris leur propre salle de bain et leur propre espace de vie. Cela facilite considérablement le pic du matin. »

Prêt pour une situation familiale changeante

De plus, la maison est prête pour plusieurs options dans le futur. « Si nécessaire dans le futur, nous pouvons séparer complètement les étages supérieurs du rez-de-chaussée en ajoutant un escalier supplémentaire. De cette façon, on peut créer deux unités de logement à part entière. »

Niveau E de 8

La maison mitoyenne en ossature de bois est très éconergétique. « Un choix conscient », selon Patrick. « Avec un niveau E de 8, on est allé loin en termes d’efficacité énergétique et de durabilité. On a même presque une maison passive. On voulait investir un peu plus dans des matériaux et des techniques durables. Ce coût supplémentaire sera récupéré en totalité plus tard. »

Chauffage et climatisation

La famille a opté pour des panneaux solaires sur le toit et une pompe à chaleur avec forage du sol. « Elle alimente notre chauffage par le sol et fournit de l’eau chaude sanitaire. En été, ce système assure une climatisation passive. Nos fenêtres ont aussi un triple vitrage et sont équipées de stores extérieurs. »

Construction dans les limites du budget

Lorsque le design était finalisé et que les décisions techniques les plus importantes étaient prises, Patrick et Marleen avaient une vision claire de la situation financière. « Grâce au devis détaillé, on avait une vue claire du prix du projet de base, ainsi que des suppléments possibles pour des options facultatives. Grâce à cette méthode de travail transparente, on n’a jamais été confronté à des surprises désagréables », conclut Patrick.

Lisez également

Kim et Benedikt profitent chaque jour à nouveau de leur maison préfabriquée

Comment bien choisir une société de clé sur porte ?

Infographie : la ligne de temps d’une nouvelle construction

Source : Livios

  1. Le patron de la Loterie nationale favorable à une entrée en Bourse

    Le patron de la Loterie nationale favorable à une entrée en Bourse

    À l'image de la Française des Jeux (FDJ), qui a fait son entrée à la Bourse de Paris jeudi, le patron de la Loterie nationale verrait bien l'entreprise suivre le même schéma, à Bruxelles cette fois. "Un beau dossier pour l'investisseur belge", estime ainsi Jannie Haek dans les colonnes de L'Echo et De Tijd vendredi. Pour le ministre fédéral de tutelle David Clarinval (MR), une telle opération n'est toutefois "pas à l'ordre du jour".