Pékin vient au secours de la Grèce