L’appel à la grève nationale du syndicat socialiste et de la CSC est particulièrement bien suivi dans plusieurs secteurs. Selon les informations de la FGTB, l’industrie manufacturière est “quasiment à l’arrêt” en Wallonie et à Bruxelles, tandis que les transports publics sont fortement perturbés. Des enseignes de la grande distribution sont également à l’arrêt, ajoute le syndicat.
Plein écran
L’appel à la grève nationale du syndicat socialiste et de la CSC est particulièrement bien suivi dans plusieurs secteurs. Selon les informations de la FGTB, l’industrie manufacturière est “quasiment à l’arrêt” en Wallonie et à Bruxelles, tandis que les transports publics sont fortement perturbés. Des enseignes de la grande distribution sont également à l’arrêt, ajoute le syndicat. © EPA

Plusieurs secteurs “quasiment à l’arrêt”, la FGTB satisfaite de la mobilisation

Mise à jourLa mobilisation des travailleurs dans le cadre de la grève nationale ce lundi démontre que les syndicats représentent le monde du travail et ses attentes, analyse Thierry Bodson, président de la FGTB. Il appelle le patronat à “revoir ses positions”.

  1. Comparaison des packs TV complémentaires : quel prix chez quel opérateur ?
    Montelco

    Comparai­son des packs TV complémen­tai­res : quel prix chez quel opérateur ?

    La télévision linéaire appartient de plus en plus au passé. Grâce aux packs complémentaires, vous pouvez regarder la télévision quand vous le souhaitez et avoir accès aux derniers films et séries en un claquement de doigts. Vous ne manquerez même plus une seconde de football. Évidemment, ce service s’accompagne d’un surcoût. Mais quelles sont les différences entre les différents opérateurs ? Et que recevez-vous en échange ? Montelco l’explique.
  2. Un infirmier “pris en otage par la Stib” exprime sa colère: “C'est crapuleux et honteux”
    Grève nationale

    Un infirmier “pris en otage par la Stib” exprime sa colère: “C'est crapuleux et honteux”

    La CSC et la FGTB appellent à la grève nationale, voire à la “télégrève” ce lundi. Les deux syndicats réclament des salaires plus décents pour les travailleurs. L’appel à débrayer a été particulièrement bien entendu dans le secteur des transports publics. Notamment à la Stib, dont le réseau est fortement perturbé ce lundi matin. Frédéric, un infirmier usager de la Stib, a exprimé sa colère à nos confrères du RTL info.
  3. En route vers le contrôle technique : il est temps d'inspecter également votre assurance auto !

    En route vers le contrôle technique : il est temps d'inspec­ter également votre assurance auto !

    Si votre voiture a quatre ans, alors vous devez la faire contrôler. Mais votre véhicule n’est pas le seul à devoir être en ordre. Votre assurance mérite, elle aussi, un contrôle régulier. L’assurance full omnium de votre voiture est-elle encore pertinente ? Et quel est le bon moment pour demander à votre assureur de convertir votre full omnium en mini omnium ? Pour vous, Independer.be fait la liste des éléments importants à prendre en considération.
  4. Grève nationale: plus d’un train sur deux circule, les réseaux TEC et STIB fortement perturbés
    MISE À JOUR

    Grève nationale: plus d’un train sur deux circule, les réseaux TEC et STIB fortement perturbés

    La grève de 24 heures sur le rail, dans le cadre de l'action nationale menée par les syndicats CSC et FGTB ce lundi, a débuté dimanche soir à 22h00. Le service de trains alternatif élaboré dans le cadre de la grève nationale fonctionne comme prévu, indique la SNCB lundi matin. Plus de la moitié des trains circulent sur le réseau ferroviaire. En outre, il y a de fortes perturbations sur le fonctionnement des transports publics en Région bruxelloise, comme sur le réseau TEC en Wallonie.
  5. Un tiers des Belges se sont mis à rénover leur habitation: voici les conséquences pour votre assurance
    Guide-epargne.be

    Un tiers des Belges se sont mis à rénover leur habitation: voici les conséquen­ces pour votre assurance

    L’année dernière, de nombreux Belges ont commencé à effectuer des travaux de rénovation. Dans ce contexte, il est fort probable que la valeur réelle de leur bien immobilier ne correspond plus à la valeur déterminée par l’assureur dans la police incendie. Afin d’éviter les conséquences financières en cas de sinistre, ils ont donc intérêt à informer leur assureur au sujet des travaux effectués. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique comment vous devez vous y prendre.
  1. Bodson: “Les libéraux doivent accepter des exceptions à la loi de 1996”
    Grève nationale

    Bodson: “Les libéraux doivent accepter des exceptions à la loi de 1996”

    La FGTB peut imaginer un compromis qui maintiendrait la loi de 1996 fixant l’augmentation salariale maximale 2021-2022 à 0,4% dans le secteur privé si l’on y prévoit des exceptions pour les secteurs qui fonctionnent bien, “mais la loi ne le permet pas”, a confirmé lundi le président du syndicat socialiste Thierry Bodson, au lendemain d’indications en ce sens du Premier ministre Alexander De Croo.
  2. FGTB et CSC mobilisées pour réclamer une plus grande marge salariale: voici les actions prévues ce lundi
    MISE À JOUR

    FGTB et CSC mobilisées pour réclamer une plus grande marge salariale: voici les actions prévues ce lundi

    La CSC et la FGTB appellent à la grève nationale, voire à la "télégrève" ce lundi. Les deux syndicats réclament des salaires plus décents pour les travailleurs. Les syndicats ne veulent pas entendre parler d'une norme salariale plafonnée à 0,4% (en plus de l'indexation automatique des salaires) pour les deux prochaines années, une recommandation du Conseil central de l'Économie considérée comme une "aumône" par les organisations de travailleurs.
  3. Le gouvernement fédéral s’accorde sur le budget 2022: ce que contient l’accord
    mise à jour

    Le gouverne­ment fédéral s’accorde sur le budget 2022: ce que contient l’accord

    Le gouvernement fédéral, réuni en comité restreint, s’est accordé durant la nuit sur les grandes lignes du budget 2022 et d’une série de dossiers, dont la réforme du marché du travail, l’incapacité de travail et un paquet d’investissements. Les discussions ont cependant dû être prolongées avant de finalement boucler l’accord. Un effort combiné de 2,4 milliards d’euros, soit 0,5% du PIB, a été fait, a indiqué mardi le Premier ministre Alexander De Croo en conférence de presse.