Plein écran

Polémique autour d'une pub mettant en scène du cannabis

Plein écran

L'opérateur de téléphonie mobile TMF Mobile a contesté toute intention de promouvoir l'usage de cannabis dans sa dernière campagne publicitaire, dénoncée mardi par trois associations, dont le CRIOC et Infor-Drogues, qui y voient un plaidoyer indirect pour la légalisation de la consommation de cette drogue dite douce et un "appel à la transgression" par les jeunes, son public cible.

"Legalize it"
La campagne publicitaire de TMF Mobile recourt à un visuel évoquant une feuille de cannabis, dont les folioles sont faites de téléphones portables, et accompagnée du slogan "Legalize it".

Dans un communiqué commun, le CRIOC (Centre de recherche et d'information des organisations de consommateurs), Infor-Drogues et Univers Santé dénoncent cette publicité "irresponsable", car pour toucher le public cible de TMF Mobile, à savoir les adolescents, "les publicitaires n'ont pas hésité à mettre en avant la consommation du cannabis et à se positionner pour sa légalisation". Les trois associations parlent d'un "appel à la transgression de la loi pénale".

Inacceptable
Elles estiment "inacceptable" que le cannabis, dont la culture, la détention et la vente sont interdites, serve d'argument de vente, "d'autant plus quand le message est adressé aux plus jeunes, particulièrement sensibles à la publicité". De la sorte, les publicitaires "font indirectement la promotion du cannabis et, plus largement, incitent l'adolescent à se croire obligé de transgresser pour exister", selon elles.

"La promotion de la santé publique et du vivre ensemble ne devrait pas pouvoir être altérée et dénigrée par des industriels qui mettent en valeur, pour leurs profits immédiats, des produits et des comportements dangereux", ont-elles poursuivi.

Plus de régulation
Et de plaider pour un encadrement et une régulation "plus forts" de la publicité "par une législation plus précise et contraignante, et par la création d'un Observatoire de la publicité, outil de dialogue et de concertation à vocation scientifique" qui permettrait de développer "une véritable éthique publicitaire".

Pour sa part, TMF Mobile a déclaré ne pas vouloir promouvoir la consommation de cannabis ni prendre position dans le débat concernant la légalisation de cette drogue dite douce.

Langage des jeunes
"Nous communiquons toujours dans le langage des jeunes, qui a un caractère un peu rebelle. Il s'agit très clairement d'un clin d'oeil, qui est parfaitement compris par les jeunes", a justifié la porte-parole de TMF Mobile, An Steylemans, en soulignant qu'il ne fallait pas "sous-estimer" ces derniers. En outre, le slogan de la campagne est lié à l'offre, qui propose des SMS à un prix si bas que "c'est presque illégal", a-t-elle ajouté.

Plaintes
Si les trois associations ne comptent pas entamer d'action contre TMF Mobile, elle précisent toutefois que la campagne de l'opérateur fait déjà l'objet de plaintes de consommateurs devant le Jury d'éthique publicitaire (JEP).

TMF Mobile est une offre de téléphonie mobile proposée en partenariat par l'opérateur Proximus (Belgacom) et la chaîne musicale flamande TMF (MTV Networks). (belga)