Protocole d'accord signé chez NLMK Clabecq

VideoUn protocole d'accord sur un projet de plan social a été signé avec les représentants des ouvriers dans le cadre des négociations entre syndicats et direction de NLMK Clabecq, a indiqué la direction vendredi soir. Le texte sera présenté aux ouvriers dès lundi.

"Les discussions se sont déroulées dans un climat de respect mutuel, beaucoup plus constructif qu'au départ. Cela nous rassure sur la capacité de définir ensemble un plan industriel pour assurer le futur de NLMK Clabecq. Ce plan est essentiel car il démontrera à nos actionnaires qu'il y a une envie commune de poursuivre l'activité sur le site", indiquaient vendredi soir le CEO de NLMK Clabecq Peter Selbach et le directeur des ressources humaines de NLMK Europe, Jean-Paul De Bartolo.

Les discussions entre la direction de NLMK Clabecq et les syndicats se déroulent dans le cadre de la loi Renault sur le licenciement collectif. A la mi-janvier, la direction du groupe sidérurgique russe avait en effet annoncé son intention de supprimer 290 postes sur le site de Clabecq, soit 50% de l'emploi total dans l'usine qui s'est spécialisée dans la production de tôles à haute valeur ajoutée. Cette semaine, la production a été relancée sur le site après plus d'un mois de grève et de blocage total.

En ce qui concerne les employés, les négociations se poursuivront lundi tandis que l'agenda des conseils d'entreprise extraordinaires pour analyser la plan industriel à appliquer après la restructuration de l'usine continue, conformément à l'agenda défini.