Les tarifs énergétiques fixes, quand reviendront-ils?
Plein écran
Les tarifs énergétiques fixes, quand reviendront-ils? © ThinkStock

Quand les tarifs énergétiques fixes reviendront-ils fixes? “Un contrat fixe doit l’être pour les 2 parties”

Monenergie.beAujourd’hui, de plus en plus de ménages disposent d’un tarif variable pour le gaz naturel et l’électricité. Souvent, ils ont dû faire ce choix par nécessité, faute de contrats à tarif fixe sur le marché de l’énergie. Cet automne, sera-t-il à nouveau possible de fixer les prix sur une plus longue durée auprès de votre fournisseur? Monenergie.be a posé cette question aux principaux acteurs sur le marché.

  1. Un virement bancaire erroné: voici comment rectifier votre erreur sans subir de pertes
    Guide-epargne.be

    Un virement bancaire erroné: voici comment rectifier votre erreur sans subir de pertes

    Une erreur est vite commise, mais s’il s’agit d’un virement bancaire, on panique rapidement. Quelques exemples: vous avez inséré un 0 de trop dans le montant à payer ou vous n’avez pas introduit le bon numéro de compte. Heureusement, il est fort probable que vous pourrez récupérer votre argent. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique quelles démarches vous devez entreprendre.
  2. Après 40 ans, Doel 3 sera mis à l’arrêt à 21h15: “Ce sera un moment empreint d’émotion”

    Après 40 ans, Doel 3 sera mis à l’arrêt à 21h15: “Ce sera un moment empreint d’émotion”

    La Belgique ferme vendredi un premier réacteur dans le cadre de sa sortie du nucléaire mais la décision suscite doutes et polémiques en pleine flambée des prix de l'énergie sur fond de guerre en Ukraine. L'opérateur Engie mettra à l'arrêt à 21h15 l'un des quatre réacteurs de la centrale nucléaire de Doel, situé dans le port d'Anvers (nord) sur l'Escaut. Il pouvait produire à lui seul jusqu'à 10% de l'électricité du pays. Il s’agit de l’arrêt définitif du premier des sept réacteurs nucléaires commerciaux belges. Prolonger sa durée de vie reste toujours possible techniquement mais semble exclu pour des raisons de sécurité. “On n’improvise pas avec la sécurité nucléaire”, répond Peter Moens, le directeur de la centrale.