Selon une enquête de Test-Achats, les voitures japonaises et coréennes figurent parmi les plus fiables. Les marques européennes sont quant à elles à la traîne...
Plein écran
Selon une enquête de Test-Achats, les voitures japonaises et coréennes figurent parmi les plus fiables. Les marques européennes sont quant à elles à la traîne... © Photo News

Quelles voitures sont les plus et moins fiables?

EnquêteLes voitures du Japon et de Corée du Sud obtiennent toutes deux des scores allant de "bon" à "très bon" en termes de fiabilité, d'après une enquête de Test Achats à laquelle plus de 40.000 propriétaires ont participé.

C'est la marque japonaise Lexus qui obtient le meilleur score, suivie par l'allemande Porsche et une autre nippone, Toyota. "Parmi les marques japonaises, il est frappant de constater que Toyota se retrouve dans le top 10 de la fiabilité pour chaque type de modèle", souligne Test Achats. "Mazda et Suzuki ont également des modèles fiables (...) D'autres marques japonaises, telles que Subaru, Honda, Daihatsu et Mitsubishi s'en sortent particulièrement bien en général, sans exceptions notables", poursuit l'organisation de défense des droits des consommateurs, pour qui "les marques sud-coréennes telles que Kia, Hyundai et SsangYong obtiennent également de bons résultats, tant en termes de fiabilité que de satisfaction des utilisateurs.”

Les marques européennes à la traîne

Par contre, "les marques européennes doivent se ressaisir", juge Test Achats. Renault, Opel, Volvo, Seat, Citroën, Peugeot, Fiat, Alfa Romeo récoltent en effet des scores de fiabilité "nettement inférieurs" à celui des japonaises.
En revanche, parmi les marques européennes, les voitures de la classe supérieure - Audi, BMW et Mercedes - obtiennent généralement une bonne note.

Test Achat relève encore que les trois scores les plus bas en matière de fiabilité sont des modèles essence du groupe VW: la Seat Arona, la VW Polo et la Seat Ibiza. "Nous allons nous adresser à D'Ieteren (l'importateur belge des marques du groupe VW NDLR) dans l'espoir d'avoir une explication", indique un porte-parole de Test Achats.