Plein écran
Action syndicale au siège de Proximus © Photo News

Restructuration chez Proximus: “Un très mauvais signal”

Mise à jourLes syndicats ne sont pas satisfaits de la décision du conseil d’administration de Proximus qui a lancé la mise en œuvre du plan de transformation alors qu’il n’y a pas d’accord social avec les représentants des travailleurs. La CGSP annonce d’ores et déjà des actions sur le terrain jeudi mais n’était pas encore en mesure d’en préciser la nature et l’ampleur.

Plein écran
© BELGA

Proximus va désormais informer le personnel de la mise en œuvre du plan de restructuration, tout en laissant une marge de négociation. Les syndicats ont ainsi été invités jeudi matin à “voir si certains éléments du plan pourraient encore être ajustés”.

Calendrier très serré

Le calendrier est cependant très serré: une commission paritaire se réunira en effet le 9 décembre, avant une nouvelle réunion du conseil d’administration le 12 décembre.

Des actions sur le terrain

“C’est un très mauvais signal”, souligne en tous les cas Bart Neyens du syndicat socialiste ACOD (CGSP), qui annonce déjà des actions sur le terrain jeudi. Il ne pouvait toutefois pas encore en préciser la nature et l’ampleur.  

La CSC Transcom “déplore aussi cette approche”. Les deux syndicats disent cependant vouloir toujours discuter avec la direction.

Plein écran
© BELGA