belga
Plein écran
© belga

Ryanair annonce dix destinations au départ de Zaventem

UpdateLa compagnie low-cost irlandaise Ryanair a annoncé mercredi au cours d'une conférence de presse l'ouverture de dix lignes au départ de Brussels Airport. Les passagers pourront, dès février prochain, rejoindre Rome, Valence, Venise, Barcelone, Malaga, Alicante, Ibiza, Palma, Porto et Lisbonne depuis Bruxelles pour un total de 196 vols hebdomadaires. "Ce sont des destinations idéales pour les passagers affaires ou la réservation d'escapades en famille dès l'été 2014", a commenté Michael O'Leary.

  1. Brussels Airport "désapprouve les manoeuvres de Ryanair"

    Brussels Airport "désapprou­ve les manoeuvres de Ryanair"

    "C'est avec beaucoup d'étonnement que Brussels Airport a pris connaissance via la presse de l'information faisant état d'éventuels vols depuis Rome vers Bruxelles opérés par la compagnie aérienne Ryanair. Brussels Airport Company et Ryanair n'ont jamais été en contact à ce sujet et cette décision de la compagnie low-cost n'a fait l'objet d'aucune négociation avec l'aéroport", souligne mardi Brussels Airport dans un communiqué.
  2. Cerexhe s'inquiète des répercussions pour les riverains de Zaventem
    ryanair

    Cerexhe s'inquiète des répercussi­ons pour les riverains de Zaventem

    L'annonce de l'arrivée à l'aéroport de Bruxelles-National de la compagnie aérienne Ryanair inquiète le chef du groupe cdH au parlement bruxellois et bourgmestre de Woluwe-Saint-Pierre, Benoît Cerexhe. "Ce ne sont ni un ni deux ni trois vols quotidiens qui ont été annoncés ce mercredi par le patron de la compagnie à bas prix irlandaise, mais bel et bien 196 vols hebdomadaires supplémentaires qui seront opérés depuis l'aéroport national, soit plus de 20.000 mouvements nouveaux au départ et à l'arrivée de Bruxelles-National", a-t-il commenté mercredi.
  3. Affaire Ryanair: la CNE va en appel

    Affaire Ryanair: la CNE va en appel

    La CNE a décidé d'aller en appel du jugement rendu le 4 novembre par le tribunal du travail de Charleroi, dans l'affaire qui oppose la compagnie irlandaise Ryanair à six de ses anciens employés qui estimaient avoir été lésés par l'application, à leur propos, de la législation irlandaise plutôt que la législation sociale belge. Le tribunal s'était déclaré incompétent pour juger l'affaire, invoquant "un manque de preuves évidentes que Ryanair est bien établie à l'aéroport de Charleroi", rappelle la CNE dans un communiqué diffusé vendredi.