Illustration.
Plein écran
Illustration. © EPA

Ryanair va licencier plus de 80 personnes en Belgique

mise à jourAprès avoir menacé son personnel basé en Belgique depuis plusieurs semaines de licenciements s'il n'acceptait pas de nouvelles conditions salariales, Ryanair est passé à l'acte. La compagnie irlandaise à bas coûts a en effet notifié aux pilotes que 44 d'entre eux allaient être licenciés et que 40 membres du personnel de cabine subiraient le même sort, a-t-on appris jeudi auprès du syndicat chrétien CNE. La loi Renault sur les licenciements collectifs va être lancée.

  1. “L'horeca est une cible un peu facile et je le regrette, les gros clusters ne sont pas là”

    “L'horeca est une cible un peu facile et je le regrette, les gros clusters ne sont pas là”

    “L'horeca est une cible un peu facile et je le regrette mais la décision est collégiale et je me dois de l'assumer”, a commenté David Clarinval auprès de Belga à sa sortie du Comité de concertation vendredi. Le ministre des Indépendants et des PME était interrogé à la suite de la décision de fermer le secteur horeca pour les quatre prochaines semaines. "Dans un débat, on ne peut pas toujours être d'accord et il a fallu une décision. J'ai pris acte et j'ai obtenu 500 millions en compensation. Il faut un acte très fort, un soutien important pour ce secteur touché dramatiquement", a-t-il ajouté.
  2. L’endroit où tout le monde voudra vraiment être vu: Knokke repense totalement sa “Place M’as-tu vu”

    L’endroit où tout le monde voudra vraiment être vu: Knokke repense totalement sa “Place M’as-tu vu”

    C’est un grand changement qui va s’opérer pour les habitants et les inconditionnels de Knokke: les travaux de rénovation de l’iconique place Albert, à fleur de digue, vont débuter lundi. Il s’agit d’ailleurs de plus qu’un simple réaménagement, avec un vaste parking souterrain et la construction d’un scintillant pavillon de verre. Plus que jamais, la “Place M’as-tu vu” veut être digne de son surnom.
  3. Arnaque aux Carol’Or, la police de Charleroi met en garde

    Arnaque aux Carol’Or, la police de Charleroi met en garde

    Pour relancer l’économie locale qui souffre énormément de la crise sanitaire actuelle, la Ville de Charleroi a notamment décidé d’octroyer 20 Carol’Or à chacun de ses citoyens. Le Carol’Or est la monnaie complémentaire locale à Charleroi et dans son bassin de vie. L’objectif est que les Carolos puissent soutenir leurs commerces. Pour des raisons de sécurisation de la distribution, les Carol’Or sont distribués sous forme de titres échangeables en Carol’Or.