Dominique Michel, le CEO de Comeos
Plein écran
Dominique Michel, le CEO de Comeos © Photo News

"Si on ne fait rien, on va perdre 26.000 emplois en 2025", prévient Comeos

Si aucune réforme en matière du droit du travail n'est entreprise et que les ventes via Internet continuent à se développer comme c'est le cas actuellement, de nombreux emplois pourraient disparaître dans les années à venir dans le secteur du commerce.