Plein écran
© Photo News

Skeyes cherche des contrôleurs aériens

Skeyes lance une nouvelle campagne de recrutement d'aiguilleurs du ciel, indique vendredi l'entreprise chargée du contrôle de l'espace aérien belge. Les candidats pourront postuler à partir de la semaine prochaine. Ils pourront être âgés jusque 30 ans, contre 25 auparavant, après une condamnation de la société pour discrimination.

Depuis 2015, Skeyes recrute chaque année des candidats contrôleurs aériens afin de maintenir le personnel nécessaire dans les différents aéroports du pays et au centre de contrôle de la circulation aérienne CANAC2, situé sur le site de Steenokkerzeel, à côté de Brussels Airport. 

Les candidats peuvent s’inscrire à la procédure de sélection du 27 février au 24 mars. Celle-ci est constituée de quatre phases. Les lauréats, traditionnellement une quinzaine par vague de recrutement, commenceront leur formation de deux ans le 1er septembre prochain.

Les candidats doivent être titulaires d'un diplôme de l'enseignement secondaire et ne pas avoir plus de 30 ans à la date limite d'inscription à l'examen. Une limite d'âge relevée (elle était de 25 ans auparavant, NDLR) qui fait suite à une condamnation de Skeyes par le tribunal du travail de Bruxelles fin 2019 pour discrimination sur la base de l'âge. 

Au moment de l'entrée en service, l'entreprise conviendra également d'une clause d'écolage avec les nouveaux contrôleurs aériens. Celle-ci stipule que la société puisse récupérer une partie des frais de formation (dont le total s'élève à 60.000 euros) si ces personnes démissionnaient de manière prématurée ou si elles étaient démises d'office.

La Défense est par ailleurs également à la recherche de contrôleurs aériens. Des séances de recrutement sont prévues au nord du pays dans les prochains jours, comme indiqué sur son site internet: le 26 février à Peer et Bevekom, le 28 février à Steenokkerzeel et le 4 mars à Coxyde.