Photo d'illustration.
Plein écran
Photo d'illustration. © Getty Images/iStockphoto

Solifin, une plateforme commune pour le financement socialement responsable

Sept organisations actives dans différentes facettes du marché du financement socialement responsable ont créé une plateforme commune nommée Solifin, rapporte L'Echo mardi. Il s'agit d'aider les entrepreneurs et les investisseurs qui se reconnaissent dans la définition de l'investissement à impact, un mouvement qui cherche à appliquer les principes du développement durable aux placements financiers.

Dans l'investissement à impact, le résultat financier n'est plus seul à entrer en ligne de compte, il est complété par le souci d'atteindre un résultat social et/ou environnemental également.

La nouvelle plateforme internet Solifin s'inscrit dans ce contexte Elle a été lancée par la coopérative de crédit et placements éthiques Credal, le fonds à impact spécialisé dans l'alimentaire Scale-Up, le fonds à impact social de Piet Colruyt Si2 Fund, le fonds de financement citoyen et participatif Citizenfund, la banque durable Triodos, la plateforme de crowdfunding LITA. co et le fonds de développement local Village Finance. Les fonds à impact Change Fund et Oya Seed les ont rejoints peu après. 

Ces instances représentent différents métiers dans le financement: banque et crédit, fonds d'investissement, crowdfunding, fondations. Leur charte éthique prévoit entre autres qu'ils devront arriver à un taux d'au moins 50% de leurs fonds investis dans des projets à impact ou socialement responsables. 

"Il faut aussi que chaque entreprise membre ait dans son objet social un objectif sociétal ou environnemental", précise Sevan Holemans, le coordinateur de Solifin. La plateforme entend donc réunir les entrepreneurs et les investisseurs en quête de financement ou de placement "pas uniquement financier".

  1. Cora Châtelineau accueille un commerce écoresponsable

    Cora Châtelineau accueille un commerce écorespon­sa­ble

    La crise du coronavirus a remis en lumière, si besoin en était, l’importance des enjeux climatiques. Car si elle permet de diminuer le trafic automobile et par corollaire, les émissions de gaz à effet de serre, de nombreux magasins dans le monde en sont revenus à l’utilisation de plastique pour couvrir ou transporter leurs produits. Mais d’autres commerces font de la résistance. L’un d’entre eux a même trouvé une nouvelle vitrine au Cora Châtelineau (Châtelet).
  2. Plusieurs cimetières de Charleroi vont prendre un coup de jeune

    Plusieurs cimetières de Charleroi vont prendre un coup de jeune

    Ces dernières semaines, plusieurs voix s’étaient élevées contre l’entretien désastreux de certains cimetières de Charleroi. L’échevin carolo compétent dans cette matière, Mahmut Dogru (PS), avait répondu que son personnel n’avait pu accomplir ses tâches de manière habituelle à cause de la crise du coronavirus et du confinement décrété par le Conseil National de Sécurité (CNS). Un retour à la normale a, depuis lors, été annoncé. Mieux même! Certains cimetières vont être partiellement remis à neuf.