Il y a un "besoin urgent de revoir la loi" pour éviter "un risque considérable que la population belge doive supporter à l'avenir les énormes coûts pour le démantèlement des centrales nucléaires et/ou la gestion des matières fissiles irradiées", prévient la CPN.
Plein écran
Il y a un "besoin urgent de revoir la loi" pour éviter "un risque considérable que la population belge doive supporter à l'avenir les énormes coûts pour le démantèlement des centrales nucléaires et/ou la gestion des matières fissiles irradiées", prévient la CPN. © Benoit De Freine

Sortie du nucléaire: une facture d’un milliard d’euros menace les contribuables

La population pourrait bien supporter les énormes coûts du démantèlement des centrales nucléaires, prévient la Commission des provisions nucléaires (CPN) dans son rapport annuel, consulté par L'Echo. Car une faille dans la loi permettrait à l’exploitant, Engie Electrabel, de se soustraire à ces coûts, une facture estimée à un milliard d’euros. L'organisme chargé du contrôle des provisions tire donc la sonnette d'alarme et appelle à changer la loi au plus vite. Pour rappel, la sortie du nucléaire est en théorie prévue pour 2025...