Plein écran
Le refinancement de votre prêt hypothécaire © Shutterstock

Taux bas: est-il intéressant de refinancer votre prêt hypothécaire maintenant?

EconomieLes taux bas actuels encouragent tous ceux qui ont emprunté à un taux d’intérêt plus élevé à envisager un refinancement de leur prêt hypothécaire. Mais est-ce bien intéressant? Cela dépend de la différence de taux négociée, de la durée restante du crédit immobilier et des frais supplémentaires qui y sont liés. Ce sont surtout ces derniers qui peuvent avoir un impact considérable.

Tous les emprunteurs ont le droit de rembourser par anticipation une partie ou l’entièreté de leur crédit hypothécaire. La banque ne peut pas refuser ceci, ce qui ouvre des perspectives. Vous pouvez contracter un nouveau prêt immobilier à un taux plus bas et rembourser votre ancien crédit plus onéreux avec cet argent.

Tuyau: Comparez ici les meilleurs prêts hypothécaires près de chez vous.

Les frais supplémentaires

Toutefois, en pratique, les choses ne sont pas toujours aussi simples. Ceux qui veulent refinancer leur prêt hypothécaire, ne doivent pas uniquement tenir compte des intérêts, mais également de quelques frais supplémentaires.

- L’indemnité de remploi. Si vous remboursez par anticipation une partie ou l’entièreté de votre emprunt hypothécaire, la banque peut vous demander de payer une indemnité de remploi (plafonnée). Elle ne peut pas s’élever à plus de 3 mois d’intérêts sur le montant remboursé.

- La mainlevée de l’hypothèque. L’hypothèque permettra à la banque de vendre votre habitation au cas où vous ne rembourseriez pas/plus votre emprunt immobilier. Avec cet argent, elle pourra récupérer le solde restant dû. Toutefois, l’hypothèque restera d’application, même si le prêt hypothécaire est remboursé. Afin de la lever, vous devez la supprimer séparément.

- La constitution de l’hypothèque. Après que la garantie hypothécaire pour votre ancienne banque sera supprimée, une nouvelle hypothèque devra être inscrite pour la nouvelle banque. Cette inscription devra également être effectuée par le notaire.

- Les frais de dossier: la nouvelle banque devra ouvrir un nouveau dossier. Les frais ne pourront pas s’élever à plus de 250 euros.

Conclusion: Un refinancement est-il encore intéressant pour vous? Cela dépend de plusieurs facteurs. Sur Guide-epargne.be, vous pouvez faire vos calculs.

Tuyau: Découvrez ici si un refinancement est intéressant dans votre situation.

Quelques exemples

Nous avons effectué 2 simulations. Supposons que vous ayez contracté un prêt hypothécaire sur 20 ans au taux fixe de 3,04% en 2015 et que vous deviez encore rembourser le solde de 120.000 euros. A présent, pour ce même montant, vous pouvez contracter un crédit hypothécaire au taux de 1,80% pour la durée restante.

Si vous maintenez votre ancien prêt hypothécaire, vous devrez payer 31.051,33 euros d’intérêts au total jusqu’à l’échéance. Pour votre nouveau prêt immobilier, il ne s’agirait que de 18.773,03 euros. Mais ce n’est pas tout. Vous paierez également 899,50 euros pour l’indemnité de remploi, 779,20 euros pour la mainlevée de votre ancienne hypothèque, 3.609,71 euros de frais de notaire pour votre nouveau prêt hypothécaire, 250 euros de frais de dossier et encore d’autres frais s’élevant à 250 euros. Néanmoins, votre avantage s’élèvera encore toujours à 6.740 euros.

Nous avons fait le même calcul pour un crédit hypothécaire contracté en 2008 avec un solde restant dû de 85.000 euros. Bien que vos intérêts soient réduits de 11.974,12 euros à 7.391,90 euros dans ce cas, votre avantage sera entièrement neutralisé par les 637,10 euros pour l’indemnité de remploi, 818,37 euros pour la mainlevée de votre ancienne hypothèque, 2.949,18 euros pour les frais de notaire et la constitution de votre nouvelle hypothèque, 250 euros pour les frais de dossier et divers frais s’élevant à 250 euros.

Plus la durée restante de votre crédit immobilier est longue, plus de temps vous aurez pour récupérer vos frais. Il vaut rarement la peine de refinancer un prêt hypothécaire dont l’échéance finale est proche.

Bien entendu, vous pouvez éviter une partie de ces frais supplémentaires. Si vous ne changez pas de banque et si vous demandez un refinancement à votre propre institution financière, vous ne devrez pas payer de frais de mainlevée, ni constituer de nouvelle hypothèque. Bien entendu, la banque en est également consciente. Ceux qui demandent un refinancement auprès de leur institution actuelle, n’obtiendront que rarement le même taux d’intérêt que ceux qui le font auprès d’une autre banque.

Tuyau: Calculez via notre simulateur si un refinancement est avantageux pour vous.

Lisez également:

Le refinancement de votre prêt hypothécaire peut être intéressant suite aux taux historiquement bas

Comment choisir le meilleur taux variable pour votre prêt hypothécaire?

Comment choisir le meilleur prêt hypothécaire à taux variable?

Source: Guide-epargne.be