Plein écran
© photo_news

Trop de paperasse pour les indépendants?

Les indépendants passeraient en moyenne 15,7 heures par semaine à gérer de l'administratif, soit environ 3,15 heures par jour d'une semaine de cinq jours, révèle un sondage mené auprès de 919 indépendants par l'organisation flamande d'entrepreneurs Unizo.

Au total, selon cette enquête, un indépendant travaillerait 58,7 heures par semaine ou 11,74 heures par jour d'une semaine de cinq jours.

Le quart de son temps
"Concrètement, un indépendant consacre donc un quart de son temps de travail à l'administratif. Quand on songe que beaucoup de paperasse n'est pas nécessaire ou peut se faire plus rapidement et plus simplement via le numérique, ces plus de trois heures sont une pure perte de temps et d'argent", déplore l'administrateur délégué de l'Unizo, Karel Van Eetvelt.

Doublons
L'organisation patronale plaide dès lors pour un allégement de la paperasse et juge que "tous les formulaires double ou superflus doivent passer à la trappe". Il conviendrait en outre que les autorités s'accordent entre elles pour éviter à l'indépendant de devoir à chaque fois fournir les mêmes données aux différentes autorités, juge l'Unizo.

Enfin, l'organisation patronale flamande souligne que nombre d'indépendants sous-traitent déjà la gestion de l'administration. Sans cela, ils seraient confrontés à une charge de travail administratif encore plus grande.

  1. Le célèbre tailleur des Diables Rouges est mis en liquidation

    Le célèbre tailleur des Diables Rouges est mis en liquidati­on

    La maison de prêt-à-porter, Carlo et Fils, s’est fait un nom tout au long de son histoire. Située à la rue Maréchal Foch à Châtelineau (Châtelet), elle était devenue le tailleur officiel de l’équipe nationale belge de football, mais aussi du Royal Sporting Club Anderlecht, du Royal Charleroi Sporting Club et du Royal Standard Club Liège. Le Spirou Charleroi en basket et le binôme Justine Henin-Carlos Rodriguez en tennis ont également fait appel à ses services.