Plein écran
© belga

Un accord se profile chez Axa Banque

Près des trois quarts du personnel d'Axa Banque se sont prononcés en faveur du plan d'économies qui prévoit entre autres la perte de 148 temps plein dans les trois ans, rapportent vendredi les syndicats. Axa Banque compte recourir au maximum à des solutions telles que la prépension pour éviter les licenciements secs.

"La pilule reste amère, mais la proposition est acceptable dans le contexte", résument les syndicats chrétien et libéral. Ce dernier, à l'instar du Setca, précise cependant qu'ils ne signeront que si un accord intervient également entre la banque et les agences indépendantes. "Les employés ne seront pas les seuls à payer pour les économies", assure-t-on.

La direction se dit ravie de l'avancement du dossier, qui devrait être conclu pour la mi-octobre. La banque comptait avant cette restructuration quelque 850 travailleurs.

  1. Ces communes bruxelloises où le marché immobilier explose

    Ces communes bruxelloi­ses où le marché immobilier explose

    À Bruxelles, la moitié des biens immobiliers ont été vendus à un prix supérieur à 410.000 euros en 2019. C'est le prix médian le plus élevé en Belgique. Comme ailleurs dans le pays, l'immobilier se maintient ou augmente légèrement (+3,8% sur la région sans tenir compte de l'inflation). Dans certaines commune de la capitale par contre, le marché explose. A Saint-Gilles, Jette, Schaerbeek et Ixelles, le prix médian a augmenté de 10 à 16% l'an dernier.