Cultiver soi-même ses légumes est une activité très amusante. C’est une façon très agréable de décompresser.
Plein écran
Cultiver soi-même ses légumes est une activité très amusante. C’est une façon très agréable de décompresser. © Getty Images

Un potager pour les nuls : succès garanti avec ces 5 fruits et légumes

LiviosVous avez bien envie de créer votre premier potager ? C’est une façon très agréable de décompresser mais aussi de pouvoir compter sur des légumes, aromates et fruits bien frais, chaque jour de la période des récoltes. Mais vous qui n’avez pas la main verte, vous vous demandez certainement quelles cultures privilégier ? Avec ces 5 sortes de fruits et légumes et ces conseils du site de construction Livios, réussissez toutes vos plantations !

1. Salade

La plupart des variétés de salade n’ont pas besoin de grand-chose pour pousser. Dès mars, vous pouvez déjà semer ou planter des salades. L’astuce consiste à bien étaler la période de semis ou plantation et d’en ajouter au bout d’une à deux semaines. De cette manière, vous pourrez récolter de la salade pendant près de six mois (environ de mai à octobre) et vous n’avez jamais aucun surplus. Quelques semaines à un mois après avoir semé, vous pouvez déjà couper vos premières feuilles de salade. Vous aimez la variété ? Testez différentes sortes, comme la mâche, la salade iceberg ou la roquette. Attention : ne recouvrez pas les feuilles de salade avec la terre. Elles ont besoin de soleil pour pousser. Et dès que les feuilles pointent leur nez, protégez-les des limaces. Le moment est venu de récolter ? Ne coupez pas la salade trop près du pied. Laissez au plant la chance de produire de nouvelles feuilles.

Conseil : Vous n’arrivez pas à choisir ? Voici le top 5 des variétés de légumes les mieux vendues selon Velt, l’Association flamande pour la vie et la culture écologique.

2. Épinards

Les épinards sont de culture très facile et ne peuvent manquer dans le potager d’un jardinier en herbe. D’une part, parce que les épinards se préparent de différentes façons. Mais aussi parce qu’ils ne nécessitent pas beaucoup de travail : semez quelques graines avec suffisamment d’espace pour pousser (espacés de 10-15) et la nature fait le reste. Seulement s’il fait vraiment très chaud, vous devrez les arroser. Songez à semer différentes variétés : certaines variétés estivales peuvent être semées dès février, tandis que la récolte hivernale s’étend facilement jusqu’en novembre. L’avantage des épinards c’est qu’un seul plant produit plusieurs repousses. C’est d’autant plus vrai que vous couperez la partie supérieure des feuilles.

Conseil : Vous souhaitez pouvoir récolter des épinards pendant (pratiquement) toute l’année ? Semez un rang toutes les x semaines.

3. Courgettes (et potirons)

Les courgettes ont besoin de pas mal d’espace, de lumière et d’engrais pour pousser. Un seul plant de courgette occupe facilement 1m² de surface. Mais en contrepartie, il est très prolifère. Le moment idéal pour semer les courgettes ? Entre mi-mai et mi-juin. Placez les semences à 2 cm de profondeur dans le sol avec la pointe inclinée vers le bas. Au bout de deux semaines, commencez à les arroser et après deux mois, vous pouvez déjà couper vos premiers légumes. Ne laissez pas vos courgettes dépasser 20 cm et coupez-les régulièrement : un seul plant produit facilement jusqu’à vingt courgettes. Dans la même famille, vous avez aussi le potiron qui est aussi une plante très productive. Vous pouvez laisser les potirons ramper au sol ou grimper naturellement.

Conseil : Faites attention pendant les premières semaines aux limaces qui en sont très friandes. Essayez d’en venir à bout de manière écologique.

Vous avez un petit jardin ou seulement une terrasse ou un balcon ? Vous pouvez cultiver de la salade, des tomates cerises ou des aromates dans un pot pour aromates ou un carré de potager.
Plein écran
Vous avez un petit jardin ou seulement une terrasse ou un balcon ? Vous pouvez cultiver de la salade, des tomates cerises ou des aromates dans un pot pour aromates ou un carré de potager. © Getty Images

4. Radis

Les radis font partie des légumes les plus faciles à cultiver. Ils se plaisent dans tous les types de sols et nécessitent très peu d’entretien : c’est donc le légume par excellence pour le débutant. Ils ont besoin d’un apport de terre meuble et d’un peu d’eau régulièrement. De plus, ils vous donnent très vite satisfaction : les radis peuvent être semés début mars et quelques semaines plus tard, ils sont prêts à être récoltés. Semez les radis à 1 cm de profondeur dans le sol, mais laissez 5 à 10 cm entre les plants : sinon les radis ne grossiront pas. Il existe cependant des semences de radis sous forme de rubans biodégradables dans lesquelles sont incrustées les semences avec un écartement optimal. Et choisissez différentes variétés. Outre les radis rouges classiques, il existe aussi des variétés blanches, jaunes et même de longs radis.

Conseil : Donnez suffisamment d’eau à vos radis. Sinon ils vont perdre de leur jutosité et leur goût sera prononcé. Lorsqu’ils grossiront plus tard, ils seront aussi plus piquants. Il est aussi préférable d’enlever les plus petits: cela profite au goût des plus beaux spécimens. Les radis se dégustent de préférence dès qu’ils ont été récoltés. Ils feront aussi merveille dans une salade estivale.

5. Arbustes à petits fruits et arbres fruitiers

Vous voulez aussi garnir votre propre corbeille de vos fruits du jardin ? Les arbustes à petits fruits sont un bon début : ils sont bon marché, nécessitent peu d’entretien et produisent beaucoup de baies. Qu’il s’agisse de framboises, groseilles rouges, myrtilles ou mûres. Mais les groseilles à maquereau ou les moins connues mûres du Japon sont aussi très savoureuses. Vous avez un vaste jardin ? N’hésitez pas à y planter quelques arbres fruitiers comme des pommiers, poiriers, cerisiers, pruniers, figuiers… le choix est large ! De plus, il y a de fortes chances que vous passiez plus de temps à récolter les fruits qu’à couper les branches.

Conseil : Vous avez un petit jardin ou seulement une terrasse ou un balcon ? Vous pouvez cultiver de la salade, des tomates cerises ou des aromates dans un pot pour aromates ou un carré de potager. Avec un jardin vertical ou une toiture-jardin, vous n’avez pas besoin de beaucoup d’espace pour créer un potager.

Prêt à retrousser vos manches ?

Avant de commencer, tenez compte d’une série de conseils pratiques. Pour commencer, il est utile de connaître la composition de sol. Vous aurez ainsi une meilleure idée des types de légumes et des engrais adaptés à ceux-ci. Renseignez-vous aussi sur les caractéristiques propres à chaque légume que vous plantez. Choisissez un emplacement qui est protégé mais qui jouit de suffisamment de soleil et dessinez un croquis de votre jardin. Laissez toujours un espace non cultivé. Pour permettre la rotation des cultures et éviter l’appauvrissement du sol. Et n’oubliez surtout pas que chaque semaine, vous devez entretenir votre potager, si vous ne voulez pas qu’il soit envahi par les mauvaises herbes.

Vous avez enfin le temps de vous occuper de certains travaux dans votre maison ou dans votre jardin ? Découvrez des informations et de l’inspiration dans notre dossier #bricolezchezvous !

Lisez également sur Livios.be :

Combattre les mauvaises herbes ? Voici comment vous gagnez la bataille

Quand tailler des arbres et arbustes ? Consultez ce calendrier des tailles 

5 conseils pour faire de votre jardin un vivier naturel

Source : Livios

  1. Karroo et Wouter vivent dans une étonnante habitation à ossature bois : “À la mesure de nos habitudes”
    Livios

    Karroo et Wouter vivent dans une étonnante habitation à ossature bois : “À la mesure de nos habitudes”

    Karroo et Wouter vivent avec leur fils (2) dans une étonnante habitation à ossature bois sur le territoire de Kontich. Pour la construction de leur habitation, le couple a fait appel à une entreprise de clé sur porte qui s’est chargée de l’ensemble du processus de construction. Satisfait, Karroo partage avec le site de construction Livios son expérience de construction.