Le prêt voiture au taux de 0%: s’agit-il toujours de la meilleure option ou y a-t-il des pièges à éviter?
Plein écran
Le prêt voiture au taux de 0%: s’agit-il toujours de la meilleure option ou y a-t-il des pièges à éviter? © Getty Images

Un prêt au taux de 0% auprès de votre concessionnaire automobile? Tenez compte des éléments suivants

Guide-epargne.beCette année-ci, le Salon de l’Automobile sera à nouveau annulé à cause de la pandémie du coronavirus. Toutefois, la plupart des marques automobiles lancent à nouveau des conditions salon. Le financement au taux de 0% est l’une des conditions promotionnelles les plus populaires. Guide-epargne.be a vérifié s’il s’agit toujours du meilleur choix.

  1. Votre voiture dispose d'un système de clé sans contact? Voici comment vous pouvez éviter que les pirates ne la volent
    Independer.be

    Votre voiture dispose d'un système de clé sans contact? Voici comment vous pouvez éviter que les pirates ne la volent

    Le phénomène suivant est de plus en plus fréquent: le vol de voitures (électriques) lors duquel les voleurs piratent le système sans clé intelligent afin d’ouvrir votre voiture sans contact et de la voler sans laisser de trace physique. Heureusement, vous pouvez vous protéger contre un tel type de vol et avec une bonne assurance auto, vous serez couvert(e) au cas où ceci vous arriverait. Ci-dessous, Independer.be vous explique ce que vous devez savoir à ce sujet.
  2. Les vols de voiture ont diminué de près de 20 pour cent : nos assurances sont-elles pour autant moins chères ?
    Independer

    Les vols de voiture ont diminué de près de 20 pour cent : nos assurances sont-el­les pour autant moins chères ?

    Le nombre de vols de voiture en Belgique est en baisse depuis un certain temps. Les chiffres de la police fédérale le prouvent. Au cours du premier semestre 2021, le nombre de voitures volées a diminué de 19,2 pour cent par rapport à l’année précédente. Cela veut-il dire que nous paierons moins pour notre assurance auto ? « Oui », affirme Serge Jacobs d’Ethias à Independer.be. « Mais il y a un grand mais. »