Plein écran
Les private bankers © Shutterstock

Un private banker? Vous n’avez pas besoin de 500.000 euros!

EconomieCes dernières années, les private bankers ont permis à un public plus large d’accéder à leurs services. Pourtant, vous devez encore toujours disposer d’un portefeuille considérable pour pouvoir faire appel à eux. 

Ceux qui ont constitué un portefeuille considérable, peuvent faire appel aux private bankers, des banquiers auxquels vous pouvez confier la gestion de votre portefeuille. Ils gèrent votre portefeuille d’investissements et sont vos personnes de contact lorsque vous souhaitez procéder à la planification de votre portefeuille, par exemple lorsque vous voulez offrir une partie de votre portefeuille à vos enfants.

Tous les private bankers ne proposent pas les mêmes services et le seuil d’entrée diffère d’une banque à l’autre. Souvent, vous devez déjà disposer d’un portefeuille de 250.000 à 500.000 euros, quoiqu’il existe également des institutions financières auprès desquelles le seuil minimal s’élève à 1 million d’euros.

En ce qui concerne la gestion de votre portefeuille d’investissements, un private banker vous permet en général de choisir entre la gestion discrétionnaire et la gestion consultative. Dans le cas de la gestion discrétionnaire de votre portefeuille, vous lui confiez la gestion de votre portefeuille d’investissements et il pourra lui-même prendre des décisions en matière d’investissements. Il s’agit surtout d’une option intéressante pour ceux qui ne veulent pas consacrer trop de temps à leur portefeuille d’investissements. Si vous optez pour une gestion consultative, vous gérez vous-même vos investissements. Toutefois, vous pouvez compter sur les conseils de votre private banker à cet effet.

Comparez l’offre des meilleurs private bankers.

Les personal bankers

De nombreuses personnes ne peuvent pas se permettre un vrai private banker. Pour elles, il existe plusieurs ‘formules light’ entretemps. Souvent, les banques décrivent ces formules comme ‘personal banking’ ou ‘premium banking’. En général, elles requièrent un portefeuille d’au moins 100.000 - 150.000 euros. Dans ce cas, vous pouvez faire appel à un conseiller personnel, quoique ces services soient moins personnalisés et approfondis que ceux proposés par les private bankers.

En général, les investissements seront repris dans un portefeuille-modèle en fonction de votre profil de risque. Par conséquent, les portefeuilles d’investissements seront constitués de la même manière pour toutes les personnes présentant le même profil de risque. En ce qui concerne le personal banking, la gestion consultative n’est que rarement possible.

Lisez également: Avez-vous épargné mille euros? Voici comment vous pouvez les investir intelligemment.

La gestion de portefeuille en ligne

Entretemps, il existe déjà plusieurs gestionnaires de portefeuille en ligne. Vous ne pouvez pas faire appel à eux pour des conseils au sujet de votre planification successorale ou de la constitution de votre pension, mais ils vous permettent d’investir de manière très accessible dans un portefeuille-modèle en fonction de votre profil de risque. Dans ce cas, vous optez pour un plan d’investissement, selon lequel vous devez verser un montant minimal (entre 1.000 et 15.000 euros dans la plupart des cas) et vous pourrez ensuite verser un montant limité à des moments réguliers (tous les mois, par exemple). En principe, cette démarche d’investissement ne diffère pas de celle appliquée par la plupart des personal bankers.

Lisez également: 4 tuyaux pour choisir le plan d’investissement optimal.

Pour les personnes très riches

Pour pouvoir faire appel à un private banker, vous devez déjà disposer d’un portefeuille considérable. Toutefois, les personnes vraiment très riches peuvent faire appel à ce que l’on appelle les ‘wealth managers’ (gestionnaires de fortune). Ils proposent leurs services à ceux qui disposent d’un portefeuille d’au moins 1 million d’euros et le seuil minimal est souvent même encore plus élevé.

Les wealth managers font bien plus que gérer les portefeuilles d’investissements ou assurer leur planification. Ils peuvent également assister leurs clients au niveau de la sélection de projets philanthropiques, de l’achat d’objets d’art ou de participations dans des entreprises.

Découvrez ici les possibilités offertes par une private bank.

Lisez également:

Quels impôts et frais sont liés aux fonds d’investissement?

Est-ce le moment de quitter la bourse ou de faire de bonnes affaires?

Comment épargner sans prendre de risques?

Source: Guide-epargne.be