Plein écran
© belga

Une réduction massive du personnel de bpost en vue?

Un processus de "scree­ning" concernant quelque 3.500 postes de travail est en passe de démarrer au siège central de bpost à Bruxelles et d'aucuns imaginent sans peine que cette "étude" débouchera sur une im­portante restructuration et une réduc­tion du personnel, rapportent La Libre Belgique et La Dernière Heure vendredi.

Le projet Alpha va évaluer 3.500 postes dans les services centraux de l'entreprise. Cette large évaluation, communiquée très récemment en interne, ne concerne pas les facteurs mais les cadres et le per­sonnel affecté à une mission de "sup­port", logistique no­tamment.

Côté syndical, on parle d'un bon millier de postes qui pas­seraient à la trappe.

"Il est tout à fait prématuré de parler de plan social", corrige le porte­-parole de l'entreprise publique autonome. "Il s'agit d'une étude qui vise à rendre optimal le fonctionnement des services centraux. Et cette étude prendra plusieurs mois".

Le secrétaire général de la CSC-Poste, André Blaise, doit rencontrer Koen Van Gerven (le patron de bpost, NdlR) le 1 er octobre à ce sujet, avant une réunion stratégique qui réunira syn­dicats et direction le 7 octobre prochain.

  1. Ces communes bruxelloises où le marché immobilier explose

    Ces communes bruxelloi­ses où le marché immobilier explose

    À Bruxelles, la moitié des biens immobiliers ont été vendus à un prix supérieur à 410.000 euros en 2019. C'est le prix médian le plus élevé en Belgique. Comme ailleurs dans le pays, l'immobilier se maintient ou augmente légèrement (+3,8% sur la région sans tenir compte de l'inflation). Dans certaines commune de la capitale par contre, le marché explose. A Saint-Gilles, Jette, Schaerbeek et Ixelles, le prix médian a augmenté de 10 à 16% l'an dernier.