Plein écran
© Shutterstock

Voici ce qui change pour votre déclaration d'impôt

Bientôt, vous devrez à nouveau remplir votre déclaration d'impôt. Mais cette fois-ci, elle pourra probablement vous rapporter quelque chose. Ainsi, pour la toute première fois, vous pourrez récupérer partiellement ou entièrement le précompte mobilier sur les dividendes que vous avez reçus en 2018. Ceux qui recevront une proposition de déclaration préremplie, devront être très attentifs!

L'exonération sur les dividendes

La première tranche de 640 euros de dividendes (le paiement des bénéfices par une entreprise à ses actionnaires - NDLR) que vous aviez reçus en 2018, était exonérée du précompte mobilier. Ceci peut vous permettre d'obtenir une réduction d'impôt maximale de 192 euros.

Economiser via un compte-titres avantageux? Visualisez ici l'aperçu.

Pas automatiquement

Vous devez d'abord payer le précompte mobilier. Ensuite, vous pourrez récupérer le précompte mobilier retenu en le déclarant dans votre impôt sur le revenu des personnes physiques. Il sera pris en compte ensemble avec la somme des impôts dont vous serez redevable. Au cas où vous ne devriez pas payer d'impôt sur le revenu des personnes physiques, le montant retenu vous sera remboursé.

Quels dividendes?

Il peut s'agir de dividendes d'actions belges et étrangères. Vérifiez bien s'ils entrent en ligne de compte, car certains dividendes sont exclus. Ils doivent avoir été attribués ou payés en 2018.

Sur la plupart des dividendes, le précompte de 30% est retenu; sur d'autres dividendes, ce pourcentage peut être moins élevé. Dès lors, vous avez intérêt à opter pour les dividendes avec la retenue la plus élevée. N'oubliez pas qu'autrefois, aucun précompte n'était retenu sur les dividendes des parts coopératives (par exemple dans Cera); l'année dernière, c'était le cas cependant.

Attention! Probablement, les banques ne vous donneront pas d'attestation à cet effet. Vous devrez donc consulter vos extraits bancaires afin de pouvoir calculer le montant.

Mentionnez-le dans votre déclaration d'impôt

Introduisez le montant récupérable du précompte que vous avez payé sur vos dividendes, dans le cadre VII de votre déclaration, à côté des codes 1437 et 2437.

Attention! Cette rubrique est également importante pour ceux qui reçoivent directement une proposition de déclaration simplifiée et ne doivent donc plus effectuer leur propre déclaration d'impôt. L'exonération d'impôt n'est pas indiquée sur cette proposition. Si vous voulez quand même en bénéficier, vous devrez donc demander une correction. Si vous ne le faites pas, vous pourrez rater une réduction de 640 euros x 30% (ou 192 euros) sur votre précompte.

Encore d'autres changements

L'exonération du précompte mobilier sur les dividendes n'est pas le seul changement au niveau de la déclaration d'impôt.

Désormais, dans le cadre XIV, vous devez également déclarer si vous avez été ou non titulaire de plus d'un compte-titres l'année dernière. Si vous n'avez eu qu'un seul compte-titres, la banque a su déduire la taxe de 0,15% de vos avoirs à condition que leur valeur s'élève à plus de 500.000 euros. Si vous avez eu plusieurs comptes-titres, vous étiez obligé(e) d'effectuer le paiement vous-même au cas où rien n'aurait été retenu et que la valeur additionnée s'élèverait quand même à plus de 500.000 euros.

Même si vous disposez de moins de 500.000 euros de titres au total et si vous avez eu plusieurs comptes-titres, vous devez le déclarer. Cela permettra au fisc d'effectuer des contrôles plus spécifiques.

Les réductions d'impôt

Pour conclure, le gouvernement accorde encore quelques nouvelles réductions d'impôt. Il s'agit, entre autres, des dépenses pour la convention de pension pour travailleurs indépendants (codes 1342 et 2342), de l'acquisition d'actions dans les PME débutantes (codes 1134 et 2234), des pertes sur les pricafs privées (codes 1329 et 2329) et des adoptions via un service reconnu (code 1341).

Plusieurs formes d'épargne sont encouragées fiscalement. C'est entre autres le cas de l'épargne à long terme. Découvrez ici les meilleures offres en matière d'épargne à long terme.

Lisez également:


- Quels impôts et frais sont liés aux fonds d'investissement?

- Voilà pourquoi le crowdfunding a le vent en poupe

- Les Belges détenant un compte-titres de 500.000 euros ou plus doivent payer la taxe contestée sur les comptes-titres


Source: Guide-epargne.be