Un hôte type sur Airbnb gagne environ 4.000 euros brut par an en Belgique.
Plein écran
Un hôte type sur Airbnb gagne environ 4.000 euros brut par an en Belgique. © REUTERS

Voici combien gagne un hôte type sur Airbnb en Belgique

L’année dernière, un hôte type sur Airbnb en Belgique gagnait environ 4.000 euros brut par an, selon des données de la plateforme américaine de logements de courte durée publiées mercredi. Durant l’été dernier, entre la fin juin et la fin septembre, ce revenu a même grimpé à plus de 2.600 euros.

  1. Surfer en Belgique : quelle est la vitesse de notre internet ? Et où nous situons-nous par rapport à nos pays voisins ?
    Montelco

    Surfer en Belgique : quelle est la vitesse de notre internet ? Et où nous situons-nous par rapport à nos pays voisins ?

    Sauf en cas de problème, la vitesse de l’internet est assez rapide en Belgique. C’est en tout cas le sentiment général. Mais est-ce vraiment le cas ? Avons-nous vraiment de bonnes vitesses internet en Belgique ? Où nous situons-nous par rapport à nos pays voisins ? Et où trouver l’abonnement internet avec la vitesse de téléchargement la plus élevée ? MonTelco.be a mené l’enquête.
  2. Il existe “de l’espoir” en cette “période de crise”, annonce BNP Paribas Fortis

    Il existe “de l’espoir” en cette “période de crise”, annonce BNP Paribas Fortis

    Pic d’inflation “probablement” atteint et baisse des prix du gaz et de l’électricité font dire à BNP Paribas Fortis qu’il existe “de l’espoir” en cette “période de crise”. S’affichant prudemment optimiste, la banque considère qu’au cours des prochaines semaines, “les astres semblent favorables à un rallye de fin d’année”, permettant un ralentissement de la hausse des taux et une amélioration du marché, a-t-elle présenté à la presse mercredi.
  3. En affaiblissant l'indexation, les mesures de compensation plombent les ménages moyens

    En affaiblis­sant l'indexati­on, les mesures de compensati­on plombent les ménages moyens

    Les mesures de compensation du gouvernement pour faire face à la hausse des prix de l'énergie dégradent la situation des ménages moyens. Ceux-ci se seraient trouvés en meilleure posture en l'absence de mesures, selon des chercheurs de l'université de Louvain (KU Leuven). Ces mécanismes ont en effet pour effet que l'indexation salariale et les allocations sociales augmentent moins vite.