Au total, la valeur de tous les avantages est estimée à 10 milliards d'euros, dont les plus importants sont le deuxième pilier de pension (environ 4,5 milliards d'euros), les titres-repas (2,3 milliards d'euros), les options sur actions (1,2 milliard d'euros) et l'usage privé d'une voiture de société.
Plein écran
Au total, la valeur de tous les avantages est estimée à 10 milliards d'euros, dont les plus importants sont le deuxième pilier de pension (environ 4,5 milliards d'euros), les titres-repas (2,3 milliards d'euros), les options sur actions (1,2 milliard d'euros) et l'usage privé d'une voiture de société. © thinkstock

Voici les avantages salariaux les plus octroyés aux travailleurs

Les avantages salariaux les plus fréquemment accordés en Belgique dans le secteur privé sont le deuxième pilier de pension (80%) et les titres-repas (70%). Viennent ensuite les éco-chèques et l'intervention patronale dans les déplacements en voiture privée entre le domicile et le lieu de travail, qui concernent tous deux la moitié des travailleurs, selon une étude réalisée par SD Worx, l'Antwerp Management School et l'Office national de Sécurité social (ONSS) à la demande de ce dernier.

  1. Où se situe la différence entre une assurance voyage avantageuse et une assurance voyage coûteuse?
    Guide-epargne.be

    Où se situe la différence entre une assurance voyage avantageu­se et une assurance voyage coûteuse?

    Pourquoi contracteriez-vous une assurance voyage coûteuse si vous pouvez également trouver une assurance avantageuse? Cette question est légitime, mais aussi dangereuse. En contractant une telle assurance, vous devez toujours d’abord tenir compte des risques que vous souhaitez couvrir; le prix ne vient qu’ensuite. Ci-dessous, Guide-epargne.be vous explique tout ce dont vous devez tenir compte.
  2. Un accord avec Engie a été trouvé, Tihange 3 et Doel 4 doivent être opérationnels pour l'hiver 2026-27
    mise à jour

    Un accord avec Engie a été trouvé, Tihange 3 et Doel 4 doivent être opération­nels pour l'hiver 2026-27

    L’accord de principe conclu entre le gouvernement fédéral et Engie doit faire en sorte que les réacteurs de Tihange 3 et Doel 4 soient opérationnels en octobre-novembre 2026 afin que la sécurité d’approvisionnement énergétique du pays soit garantie à l’entrée de l’hiver 2026-2027, ont expliqué vendredi le Premier ministre, Alexander De Croo, et la ministre de l’Energie, Tinne Van der Straeten, au cours d’une conférence de presse.