Les anciens dirigeants de Nethys Stéphane Moreau (photo) et Pol Heyse auraient volontairement bradé le prix de VOO au moment de vendre le câblo-opérateur wallon à un fonds d’investissement américain. "Une sous-estimation manifeste contre promesse de rémunérations”, assure à la RTBF une source du côté de la maison-mère Enodia.
Plein écran
Les anciens dirigeants de Nethys Stéphane Moreau (photo) et Pol Heyse auraient volontairement bradé le prix de VOO au moment de vendre le câblo-opérateur wallon à un fonds d’investissement américain. "Une sous-estimation manifeste contre promesse de rémunérations”, assure à la RTBF une source du côté de la maison-mère Enodia. © BELGA

VOO aurait été bradée par les anciens dirigeants de Nethys

Selon la RTBF, VOO aurait été sous-évaluée lors de la vente par les anciens dirigeants de Nethys à Providence. Un rabais d’environ 150 millions d’euros.