Plein écran
© photo_news

Warner Bros envisage de supprimer un millier d'emplois

Les légendaires studios d'Hollywood, Warner Brothers, envisagent de supprimer un millier d'emplois, soit plus de 10% de leur effectif total, a indiqué mercredi le magazine américain Variety.

"Il n'y a aucun chiffre ou pourcentage fixé de réduction de l'effectif", a indiqué Dee Dee Myers, vice-président exécutif du groupe de production et de distribution pour le cinéma et la télévision.

"C'est une question budgétaire, pas une question de dénombrement d'effectifs", a-t-elle déclaré citée par Variety. Les suppressions d'emplois devraient intervenir en octobre ou novembre. Bien que leur nombre exact pourrait être un peu plus faible, il n'en demeurera pas moins très important, selon le magazine.

"Depuis que je suis devenue président-directeur général, je travaille avec l'équipe de direction du studio en vue d'élaborer un plan destiné à permettre la croissance future de Warner Bros.", a indiqué Kevin Tsujihara à des employés dans un mail datant du 4 septembre. "Cela va nous obliger à procéder à une réduction de coûts et à réaffecter les ressources aux activités en plein essor", a-t-il précisé.

Ces réductions d'effectifs chez Warner Brothers interviendraient alors que sa maison mère Timer Warner se débat de son côté pour réduire ses dépenses. Bien que Warner Brothers ait été ces dernières années de façon systématique sur le devant de la scène, il a connu certains revers cette année avec "Transcandence", "Un amour d'hiver" et "Edge of Tomorrow" dont les retours sont décevants.

  1. Ces communes bruxelloises où le marché immobilier explose

    Ces communes bruxelloi­ses où le marché immobilier explose

    À Bruxelles, la moitié des biens immobiliers ont été vendus à un prix supérieur à 410.000 euros en 2019. C'est le prix médian le plus élevé en Belgique. Comme ailleurs dans le pays, l'immobilier se maintient ou augmente légèrement (+3,8% sur la région sans tenir compte de l'inflation). Dans certaines commune de la capitale par contre, le marché explose. A Saint-Gilles, Jette, Schaerbeek et Ixelles, le prix médian a augmenté de 10 à 16% l'an dernier.