La Maison Blanche à Washington D.C.
Plein écran
La Maison Blanche à Washington D.C. © Getty Images

Washington se creuse les méninges pour éviter une récession

  1. Plus de la moitié des Belges ont encore une ligne fixe : voici combien vous pouvez économiser en vous en débarrassant
    Montelco

    Plus de la moitié des Belges ont encore une ligne fixe : voici combien vous pouvez économiser en vous en débarras­sant

    En moyenne, un ménage belge avec un forfait 4 en 1 paie 106 euros par mois pour son abonnement internet, télévision, ligne fixe et mobile. Les familles avec un forfait 3 en 1 (sans abonnement mobile) paient 68 euros, selon les chiffres de Statbel. En comparant, chaque famille peut faire de belles économies. Surtout si vous supprimez votre ligne fixe. MonTelco.be a fait le calcul.
  2. L’eau potable 20% plus chère dans les années à venir

    L’eau potable 20% plus chère dans les années à venir

    Nous venons de vivre le deuxième mois de juillet le plus sec jamais enregistré. À Uccle, seulement 5,2 millimètres de précipitations sont tombés, normalement cela aurait dû s’élever à 76,9 millimètres. Seul le mois de juillet 1885 a battu ce record avec ses 2,9 millimètres. Cette sécheresse persistante a également de lourdes conséquences sur les prix de notre eau potable. Elle devrait être effectivement 20% plus chère dans les années à venir, selon les plans tarifaires des compagnies des eaux que VTM Nieuws a inspectés.
  3. Malgré 428,5 millions de bénéfices, Belfius ne voit aucune possibilité d'augmenter les taux d'intérêt des comptes d'épargne

    Malgré 428,5 millions de bénéfices, Belfius ne voit aucune possibi­lité d'augmen­ter les taux d'intérêt des comptes d'éparg­ne

    Malgré les mesures récentes de la BCE concernant les taux d’intérêt dans la zone euro, il est peu probable que les banques augmentent leurs taux d’épargne avant la fin de l’année. Cet avis, c’est celui de Marc Raisière, administrateur délégué de Belfius, qui s’est exprimé lors d’une conférence de presse sur les résultats semestriels. La banque d’État a réalisé le meilleur résultat de son histoire au premier semestre de l’année et envisage de verser un dividende intérimaire.