Plein écran
© belga

Wathelet appelle les bateliers à mettre fin aux barrages

Le secrétaire d'Etat à la Mobilité, Melchior Wathelet, a appelé mercredi les bateliers belges, qui mènent depuis plus d'une semaines des actions en divers lieux du pays, à lever leurs barrages.

Plein écran
© photo_news
Plein écran
© belga

"Je comprends que leur situation soit très difficile, mais qu'ils ne la compliquent pas encore", a-t-il affirmé à la VRT-radio. M. Wathelet (cdH) a ajouté qu'il a respecté les engagements qu'il avait pris et estimé que les barrages devaient cesser.

Les bateliers belges, rejoints par certains de leurs collègues néerlandais, mènent depuis le début de la semaine dernière des actions afin de dénoncer les difficultés auxquelles leur secteur est confronté.

Une nouvelle réunion mis sur pied la semaine dernière et réunissant le groupe de travail composé des représentants des trois Régions, du fédéral et du secteur de la navigation intérieure doit avoir lieu mercredi au SPF Mobilité.

M. Wathelet a assuré qu'il avait respecté les engagements pris lors de la dernière réunion de ce groupe de travail en entament une procédure auprès de l'Union européenne afin d'obtenir une exemption pour ce secteur spécifique, une initiative qui aura selon lui le soutien des Pays-Bas. Il a également préparé un arrêté royal rendant le commanditaire responsable en cas de dumping.

"Nous avons pris nos initiatives", a souligné M. Wathelet, ajoutant que les barrages devaient cesser. Il a dit craindre que certains "éléments essentiels" de l'économie ne soient menacés en cas de poursuites du blocage de la navigation, citant le cas des centrales électriques au charbon qui risquent de tomber à court de combustible.

  1. Perquisition au siège de Carrefour à Evere

    Perquisiti­on au siège de Carrefour à Evere

    La chaîne de supermarchés Carrefour a confirmé qu'une perquisition avait été effectuée lundi à son siège d'Evere. L'auditorat de l'Autorité belge de la Concurrence (ABC) a indiqué qu'il effectuait des perquisitions auprès d'entreprises actives dans le secteur de la grande distribution "suspectées d'avoir mis en œuvre des pratiques anticoncurrentielles dans le cadre d'une alliance d'achats relative à des produits de grande consommation". Une porte-parole de Colruyt a précisé que l'entreprise n'était pas concernée. Personne n'a encore pu être joint chez Delhaize et Albert Heijn.
  2. L'Autorité de la Concurrence mène des perquisitions dans la grande distribution

    L'Autorité de la Concurren­ce mène des perquisiti­ons dans la grande distributi­on

    L'Auditorat de l'Autorité belge de la Concurrence (ABC) procède actuellement à des perquisitions auprès d'entreprises actives dans le secteur de la grande distribution "suspectées d'avoir mis en œuvre des pratiques anticoncurrentielles dans le cadre d'une alliance d'achats relative à des produits de grande consommation", a-t-il annoncé lundi. Ces pratiques pourraient constituer des infractions au code de droit économique et/ou au traité sur le fonctionnement de l'Union européenne (TFUE).