AFP
Plein écran
© AFP

Yves Leterme a "déjà collaboré" avec la justice

  1. Peu de réfugiés ukrainiens en Belgique ont trouvé du travail

    Peu de réfugiés ukrainiens en Belgique ont trouvé du travail

    Sur les quelque 50.000 réfugiés ukrainiens accueillis chez nous depuis début mars, environ 30.000 résident en Flandre, 7.000 à Bruxelles et 13.000 en Wallonie, mais il n’est pas facile de diriger ces nouveaux venus vers le marché du travail, relate L’Echo mardi. En Flandre, 3.356 réfugiés ukrainiens se sont présentés au VDAB. En Wallonie, 1.255 ont un dossier ouvert au Forem. À Bruxelles, 1.323 sont inscrits chez Actiris.
  2. Les multinationales belges désertent peu à peu la Russie

    Les multinatio­na­les belges désertent peu à peu la Russie

    Au moins neuf multinationales belges ont volontairement suspendu ou considérablement réduit leurs activités en Russie à la suite de l’invasion russe en Ukraine, selon une liste actualisée publiée lundi par la Yale School of Management. Celle-ci comprend 1.000 entreprises à travers le monde ayant répondu à l’école de commerce américaine ou ayant publiquement annoncé avoir adapté leurs activités en Russie. On y retrouve des noms belges bien connus tels que le géant de la bière AB InBev, la multinationale chimique Solvay ou le groupe de bancassurance KBC.
  3. Télévision, internet, téléphone mobile et ligne fixe pour 48 euros par mois : voici les forfaits télécom les moins chers
    Montelco

    Télévision, internet, téléphone mobile et ligne fixe pour 48 euros par mois : voici les forfaits télécom les moins chers

    64 % des Belges ont un forfait télécom. La plupart choisissent un forfait avec l’internet fixe, la téléphonie fixe, la télévision et les services mobiles. C’est ce qui ressort des chiffres les plus récents de l’IBPT, le chien de garde fédéral des télécoms. Quel est le « pack quadruple play » le moins cher ? Et quelle offre est la meilleure si vous n’avez pas besoin de la télévision ou d’une ligne fixe ? MonTelco.be a mené l’enquête.