7sur7
Plein écran
© 7sur7

Calendrier, favoris, interviews: notre dossier complet pour tout savoir sur l’Euro

C'est donc avec un an de retard, crise sanitaire oblige, que la 16e édition du Championnat d'Europe de football débute ce vendredi à Rome, par un duel entre l'Italie et la Turquie. Pour célébrer le 60e anniversaire du tournoi, l'Euro se tiendra dans 11 villes européennes différentes jusqu'au 11 juillet, jour de la finale sur le mythique gazon londonien de Wembley. Pour ce grand événement, 7sur7 a concocté un dossier complet. Suivez le guide.

  1. Rébellion de Ronaldo et Pogba contre des sponsors: “Bien sûr qu’il y a de l’hypocrisie”

    Rébellion de Ronaldo et Pogba contre des sponsors: “Bien sûr qu’il y a de l’hypocrisie”

    À boire et à manger. Surtout à boire. Les bouteilles de soda ou de bière (sans alcool) sont appelées à voyager ces derniers jours sur la table dédiée aux traditionnelles conférences de presse de l’Euro 2020. Cristiano Ronaldo a ouvert le bal en écartant deux bouteilles de Coca-Cola, remplacées par de l’eau. Pogba a lui décidé de réduire la visibilité d'un autre sponsor, Heineken. Des gestes pas anodins qui peuvent coûter cher, notamment sur le plan symbolique.
  2. L’Italie solide, convaincante et qualifiée
    Euro 2020

    L’Italie solide, convaincan­te et qualifiée

    Sans donner l’impression de forcer, l’Italie est la première nation qualifiée pour les huitièmes de finale de l’Euro 2020. La Squadra Azzura avait été séduisante lors du match d’ouverture, elle a confirmé contre la Suisse, grâce, notamment, à un Manuel Locatelli inspiré. Deux victoires, six buts marqués et pas un seul but concédé pour des Italiens décidément très en verve. Mauvais début de tournoi, en revanche, pour la Suisse (1 point sur 6), qui devra se défaire de la Turquie pour espérer prolonger l’aventure au-delà du premier tour.