Twitter
Plein écran
© Twitter

Des scènes de violence dans les couloirs de Wembley en marge de la finale Italie-Angleterre

En marge de la finale de l’Euro perdue par l’Angleterre face à l’Italie, des scènes de violence avec des supporters ont été filmées et diffusées sur les réseaux sociaux. On voit notamment un homme adulte donner un coup de poing à un enfant et des fans anglais frapper à coups de poings et de pied un homme d’origine asiatique dans les couloirs de Wembley. 

  1. Combien devrez-vous payer si vous laissez brûler votre chauffe-terrasse électrique durant une heure?
    Monenergie.be

    Combien de­vrez-vous payer si vous laissez brûler votre chauf­fe-terrasse électrique durant une heure?

    Le variant Omicron du coronavirus se propage très rapidement. Toutefois, le risque d’infection est encore toujours plus faible à l’air libre qu’à l’intérieur. Le chauffage de terrasse vous permet de rencontrer des gens à l’extérieur même lors des journées plus froides. Mais que consomme une telle source de chaleur électrique? Monenergie.be a calculé ceci.
  1. Pourquoi Gianluigi Donnarumma n’a pas exulté après son arrêt décisif: “Je n’ai rien compris”

    Pourquoi Gianluigi Donnarumma n’a pas exulté après son arrêt décisif: “Je n’ai rien compris”

    Sa réaction a pu étonner. Alors qu’il venait d’envoyer l’Italie sur le toit de l’Europe en repoussant un penalty, Gianluigi Donnarumma n’a laissé transparaître aucune émotion. Son intention n’était pourtant pas d’imiter les célébrations d’Eric Cantona. Il a simplement mis plusieurs secondes avant de réaliser que son arrêt offrait le titre à la Squadra Azzurra.
  2. La finale à la maison: l'Angleterre brise le rêve du Danemark et jouera le sacre face à l'Italie

    La finale à la maison: l'Angleter­re brise le rêve du Danemark et jouera le sacre face à l'Italie

    “Finale is coming home”. D’abord menée au score par le Danemark, l’Angleterre, poussée par son public, a renversé la situation (2-1) et affrontera l’Italie en finale, dimanche, toujours à Wembley. C’est Harry Kane, dans les prolongations, qui a délivré tout un pays sur penalty. L’équipe danoise achève son épopée dans une compétition qu’elle a marquée de son empreinte. De leur côté, les Three Lions ne sont plus qu’à une marche d’un sacre qu’ils attendent depuis 1966.