Aleksander Ceferin, président de l'UEFA.
Plein écran
Aleksander Ceferin, président de l'UEFA. © EPA

Le président de l’UEFA: “Le sport a été mis à mal par un adversaire invisible et insaisissable”

L'UEFA a été contraint, mardi, de reporter d'un an la 16e édition du Championnat d'Europe de football, qui se tiendra du 11 juin au 11 juillet 2021, en raison du coronavirus, un adversaire "invisible et insaisissable", selon les termes du président de la confédération européenne Aleksander Ceferin. 

"Nous sommes à la tête d'un sport qui conditionne la vie d'un grand nombre de personnes et qui est mis à mal par un adversaire invisible et insaisissable", a déclaré Ceferin dans le communiqué publié par l'institution. "C'est dans des moments comme celui-ci que la communauté du football doit faire preuve de responsabilité, d'unité, de solidarité et d'altruisme.”

L'UEFA a tenu une réunion en vidéoconférence avec les acteurs du football européen mardi. L'instance y a présenté une série d'options afin que les compétitions puissent se terminer en toute sécurité cette saison. "Il était important qu'en tant qu'instance dirigeante du football européen l'UEFA montre la voie et fasse plus grand sacrifice", poursuit Ceferin. "Reporter l'Euro 2020 a un coût énorme pour l'UEFA, mais nous ferons de notre mieux pour veiller à ce que le financement vital du football de base, du football féminin et du développement du football dans nos 55 associations n'en soit pas affecté. Le sens avant le profit a été notre leitmotiv pour prendre cette décision pour le bien du football européen dans son ensemble.”

L'UEFA ne voulait pas jouer l'Euro à huis clos, précise Ceferin. "Le football est une force motrice et puissante dans notre société. L'idée de célébrer un festival du football dans des stades vides, fan zones désertes pendant que tout le continent est confiné, sans joie, nous ne pouvions pas l'accepter pour célébrer le 60e anniversaire de la compétition.”

Ceferin se réjouit de la décision d'Alejandro Dominguez, président de la CONMEBOL, de reporter aussi la Copa America - "cela offre aux clubs et aux ligues en Europe le moins de perturbations possible dans la disponibilité de leurs joueurs" - et remercie le président de la FIFA Gianni Infantino "qui a indiqué qu'elle ferait tout ce qui est nécessaire pour mettre en œuvre ce nouveau calendrier." "Face à cette crise, le football a montré son meilleur visage avec ouverture, solidarité et tolérance.”

  1. Le monde du foot retient son souffle

    Le monde du foot retient son souffle

    En raison de la pandémie de coronavirus Covid-19, toutes les grandes compétitions de football en Europe sont actuellement au point mort. Mardi pourrait apporter plus de clarté sur la façon dont les choses vont se passer dans les mois à venir. L’UEFA organise à 13h00 une vidéoconférence avec ses 55 états membres, l’Association européenne des clubs (ECA), qui représente les intérêts des clubs européens, et le syndicat internationale des joueurs FIFPro. Un éventuel report de l’Euro 2020 sera évoqué.
  2. L'UEFA dément les spéculations sur un report de l'Euro 2020

    L'UEFA dément les spéculati­ons sur un report de l'Euro 2020

    L'UEFA a démenti les spéculations selon lesquelles l'Euro 2020 serait reporté à 2021 à cause du coronavirus. "Le coup d'envoi de l'Euro 2020 sera donné le 12 juin à Rome. L'UEFA est en contact avec les autorités compétentes, locales et internationales pour ce qui concerne le coronavirus et ses développements. Il n'y a pas besoin de modifier le planning prévu", a indiqué l'Union européenne de football à l'agence de presse DPA.