Photo News
Plein écran
© Photo News

Le président de la fédération suisse juge “difficile” de maintenir l'Euro dans 12 pays

Dominique Blanc, le président de la fédération suisse de football (ASF) juge "difficile" que l'Euro 2020 de football, reporté en 2021 à cause de la pandémie de coronavirus, se tienne comme prévu dans 12 villes de 12 pays, alors que le rebond de la pandémie menace de nouveau les déplacements.

  1. “Menteur!”: Chiellini taquine Jordi Alba après un malentendu lors du tirage au sort des penalties d’Italie-Espagne

    “Menteur!”: Chiellini taquine Jordi Alba après un malentendu lors du tirage au sort des penalties d’Italie-Espagne

    Lors du tirage au sort des penalties de la demi-finale Italie-Espagne, une scène amusante s’est déroulée entre Jordi Alba et Giorgio Chiellini, les deux capitaines. Les deux ont revendiqué le gain du premier “toss” pour savoir de quel côté allaient se dérouler les tirs au but. “Menteur”, a lâché le défenseur italien joyeux au Barcelonais qui ne semblait pas comprendre ce qu'il se passait. Face à cet imbroglio, l’arbitre Felix Brych a tranché et a confirmé que le sort avait bien choisi l’Italie.
  2. Scène cocasse à la fin d’Italie-Espagne: une steward confond Bonucci avec un supporter et l’empêche de revenir sur la pelouse

    Scène cocasse à la fin d’Italie-Espagne: une steward confond Bonucci avec un supporter et l’empêche de revenir sur la pelouse

    Auteur d'un match immense lors de la qualification de l’Italie contre l’Espagne aux tirs au but en demi-finales de l’Euro, Leonardo Bonucci a été célébré ce succès avec les supporters italiens présents à Wembley. Mais au moment de revenir sur la pelouse, le défenseur italien de la Juventus a été stoppé dans son élan par une steward qui l’a confondu avec un supporter tentant d’envahir le terrain. La scène a fait le tour du monde.
  3. Pointé du doigt, Jack Grealish se défend: “Je voulais tirer un penalty!”

    Pointé du doigt, Jack Grealish se défend: “Je voulais tirer un penalty!”

    Le coup de maître a tourné au fiasco. Le sélectionneur Gareth Southgate, qui avait déjà manqué un penalty décisif en demi-finales de l’Euro 1996 en tant que joueur, a été critiqué pour ses choix avant la séance de tirs au but. Marcus Rashford et Jadon Sancho, montés à la 119e minute, ont tous les deux échoué. Le jeune Bukayo Saka, 19 ans et auteur d’une montée en demi-teinte, a raté le 5e tir au but, donnant le titre à la Squadra Azzurra. Les choix du coach anglais ont été largement critiqués, mais les consultants Roy Keane et José Mourinho pointent également du doigt les joueurs plus expérimentés. Comme Jack Grealish, qui s’est défendu sur Twitter.