Pays du football, l'Angleterre aura dû attendre 55 ans pour s'offrir la deuxième finale majeure de son histoire.
Plein écran
Pays du football, l'Angleterre aura dû attendre 55 ans pour s'offrir la deuxième finale majeure de son histoire. © Photo News

Une finale pour l’Angleterre... après une si longue traversée du désert

Euro 2020Les Anglais aiment le répéter: ils ont inventé le football. Mais si leurs clubs brillent, leur sélection n'a qu'un joyau, le Mondial-1966.Il aura fallu plus d'un demi-siècle pour que l'équipe aux Trois Lions retrouve une finale d'un tournoi majeur, dimanche contre l'Italie à l'Euro (21h00).

  1. “L’Euro, pas un échec”, le futur des Diables, sa situation personnelle: ce qu’il faut retenir de “l’examen” de Roberto Martinez

    “L’Euro, pas un échec”, le futur des Diables, sa situation personnel­le: ce qu’il faut retenir de “l’examen” de Roberto Martinez

    Six jours après l’élimination précoce de la Belgique à l’Euro 2020, Roberto Martinez s’est présenté face aux journalistes pour le traditionnel bilan d’après-tournoi. Un examen initialement prévu samedi dernier, qu’il avait souhaité reporter de quelques jours. À tête reposée, après avoir laissé se dissiper l’“émotion”, le sélectionneur a confirmé son envie de poursuivre l’aventure à la tête des Diables. Il considère que la sortie en quart de finale n’est pas un échec et envisage le futur avec optimisme, se basant notamment sur une liste de 12 jeunes joueurs prêts à rendre l’effectif plus concurrentiel.
  2. “Une honte”, “Le Danemark a été trompé”: l'arbitrage cible de vives critiques après le penalty accordé à Sterling

    “Une honte”, “Le Danemark a été trompé”: l'arbitra­ge cible de vives critiques après le penalty accordé à Sterling

    Dans un match très intense, un penalty discutable transformé en deux temps par le capitaine Harry Kane (104e) a libéré les Anglais, qui avaient été poussés jusqu’en prolongation après un coup franc splendide de Mikkel Damsgaard et une égalisation contre son camp du capitaine danois Simon Kjaer. Une décision litigieuse cible de toutes les attentions au lendemain de l’élimination danoise. Plusieurs grands noms du football comme José Mourinho ou Arsène Winger s'accordent pour affirmer que l’arbitre et ses assistants ont commis une erreur.