1. Il aurait mis le feu à son appartement alors que le bâtiment était habité

    Il aurait mis le feu à son apparte­ment alors que le bâtiment était habité

    Le parquet a requis mercredi devant le tribunal correctionnel de Liège une peine de deux ans de prison, éventuellement assortie d'un sursis probatoire, contre un Spadois âgé de 33 ans poursuivi pour avoir volontairement incendié un immeuble habité. Le prévenu est suspecté d'avoir voulu mettre fin à ses jours en mettant le feu et de ne pas avoir prévenu les pompiers malgré la présence d'autres personnes dormant dans l'habitation.