1. Propos racistes à Anderlecht: des poursuites proposées pour l'image de la police

    Propos racistes à Anderlecht: des poursuites proposées pour l'image de la police

    À l'issue d'une réunion avec le chef de corps de Bruxelles-Midi (Anderlecht, Saint-Gilles et Forest) Jurgen De Landsheer, le bourgmestre d'Anderlecht Fabrice Cumps a annoncé jeudi en fin d'après-midi qu'il sera proposé au Collège de police, lors de sa prochaine réunion, de se constituer partie civile pour dégradation de l'image de la zone dans le dossier des propos racistes tenus en 2018 par deux policières.
  2. Un adolescent descend d’un bus et se fait faucher par une voiture: son état est critique

    Un adolescent descend d’un bus et se fait faucher par une voiture: son état est critique

    À Drieslinter, une section de la commune de Linter située dans la province du Brabant flamand, un grave accident s’est produit près de l’église jeudi après-midi vers 17h30. Un garçon qui venait de descendre d’un bus et qui voulait traverser la rue a été renversé par une voiture. L’adolescent de 16 ans a été emmené à l’hôpital. Ses jours ne sont plus en danger mais son état reste critique, rapportent nos confrères de Het Laatste Nieuws.
  1. Une jeune femme enlevée, tabassée et abandonnée nue dans la rue en pleine nuit
    France

    Une jeune femme enlevée, tabassée et abandonnée nue dans la rue en pleine nuit

    Dans la nuit de vendredi à samedi, à Rochetaillée, près de Saint-Étienne, en France, une jeune femme a été prise en charge par la police après avoir subi une très violente agression, rapporte Le Progrès. Elle a raconté avoir été enlevée et tabassée par plusieurs jeunes filles. Deux des présumées agresseuses ont été interpellées ce lundi. Une information judiciaire a été ouverte pour “enlèvement, séquestration, et violences aggravées”.
  2. Quatre ans avec sursis pour Stéphane Bleus, surnommé le “Madoff belge”

    Quatre ans avec sursis pour Stéphane Bleus, surnommé le “Madoff belge”

    Le tribunal correctionnel de Bruxelles a condamné jeudi matin Stéphane Bleus à une peine de quatre ans de prison avec sursis pour une vaste escroquerie. Surnommé le "Madoff belge", il avait mis en place une "pyramide de Ponzi". Il avait convaincu, dès 2004, de nombreuses personnes rencontrées dans des milieux catholiques, artistiques et aristocratiques belges, d'investir leurs économies via ses sociétés. Or, aucune somme n'était en réalité investie.
  1. “Macaques”, “tapettes”, “ça pue ici”: une policière qui insulte des passants à Anderlecht fait annuler sa sanction

    “Macaques”, “tapettes”, “ça pue ici”: une policière qui insulte des passants à Anderlecht fait annuler sa sanction

    Une agente de police d’Anderlecht qui avait proféré des insultes, notamment racistes, à l’égard d’Anderlechtois lors d’une patrouille en 2018 s’en tire à bon compte, relate Het Laatste Nieuws. L’une des policières sanctionnées suite à des images accablantes a contesté sa suspension et sa rétrogradation, et elle a finalement obtenu gain de cause: elle profite d’un vice de forme dans la procédure à son encontre. L’affaire, également révélée par la DH, provoque l’indignation jusque dans les rangs politiques.
  1. Une Pakistanaise chrétienne de 12 ans retrouvée enchaînée après des mois de viols et d’esclavage

    Une Pakistanai­se chrétienne de 12 ans retrouvée enchaînée après des mois de viols et d’esclavage

    Après cinq mois d’enfer, une fillette pakistanaise a été libérée de ses ravisseurs. Comme beaucoup d’enfants chrétiens sur place, elle avait été enlevée à sa famille et mariée de force à un musulman qui abusait d’elle. La terrible découverte a été faite à Faisalabad, au Pakistan, et est relatée par The Telegraph sur base des informations d’Aid to the Church in Need, une association qui défend les chrétiens persécutés dans le monde.
  2. L’homme aux Jonagold désespéré: “Même mes enfants me traitent de fou maintenant!”

    L’homme aux Jonagold désespéré: “Même mes enfants me traitent de fou maintenant!”

    Vous l’avez lu sur 7sur7 ici, l’homme qui a fait un scandale dans un supermarché Aldi car le rayon de Jonagold était vide a porté plainte pour violation de la vie privée. L’homme estime que les vidéos de sa tirade, devenue virale, entachent son image et déplore désormais dans Het Nieuwsblad l’impact de l’incident sur sa vie privée. Une grande partie de ses proches se sont en effet totalement détournés de lui en voyant ses propos et de son attitude.
  3. Prison et amendes pour des jeunes suite à une lockdown party dans un Airbnb

    Prison et amendes pour des jeunes suite à une lockdown party dans un Airbnb

    Quinze jeunes de 19 à 24 ans ont été condamnés mercredi pour avoir participé à une lockdown party dans un Airbnb situé sur la Lange Nieuwstraat à Anvers. Trois personnes ont écopé chacune d'un mois de prison et d'amendes allant de 800 à 1.200 euros. L'une d'entre elles avait déjà été condamnée à deux reprises pour non-respect des mesures mises en place pour lutter contre le coronavirus. Quant aux douze autres fêtards, ils ont été condamnés à des amendes allant de 600 à 800 euros.