Photo d'illustration
Plein écran
Photo d'illustration © Getty Images/iStockphoto

17 personnes contaminées à l’enterrement d’une personne décédée des suites du covid-19

Au Royaume-Uni, une famille veut rappeler au monde l’importance de garder ses distances, même lors des funérailles d’un être cher. 

Sheila Brooks, 86 ans, est décédée le 9 février à cause du coronavirus. Ses funérailles ont eu lieu il y a deux semaines, juste avant le confinement. La plupart des membres de sa famille étaient présents lorsqu’est venu le moment de lui rendre un dernier hommage, mais dans les jours qui ont suivi, la nièce de Sheila, qui avait 65 ans, est tombée malade et est décédée à son tour.  Elle n’avait aucun problème de santé particulier.

Dix jours plus tard, seize autres membres de la famille ont commencé à avoir des symptômes de la maladie. L’un d’entre eux est décédé, un autre est hospitalisé et deux personnes ont été placées en quarantaine. L’une d’elle a 34 ans et craint aujourd’hui de perdre un autre proche. 

“Personne ne semble avoir été épargné. Mon cousin qui a 21 ans souffre des mêmes symptômes que mon grand-oncle de 88 ans. Cela touche les jeunes et les vieux. Nous sommes une famille très unie et tout cela nous a détruit. Le virus avance à une vitesse phénoménale et il ne faut pas le sous-estimer. Restez en sécurité chez vous, vous ne voulez pas vivre ça”, dit-elle.

Le fils d’une des personnes décédées explique: “Ma mère toussait beaucoup, elle était très essoufflée et présentait tous les symptômes de la maladie. La situation peut s’aggraver très rapidement. Mon père était à l’hôpital et il me l’a passée au téléphone. Tout ce qu’elle voulait, c’était que je vienne la voir. J’étais prêt mais les médecins m’ont interdit de venir. Je ne voulais pas qu’elle meure en pensant que je ne voulais pas venir”. 

  1. Gabriel, 14 ans, violemment interpellé après une tentative de vol: “Il risque de perdre un œil”
    France

    Gabriel, 14 ans, violemment interpellé après une tentative de vol: “Il risque de perdre un œil”

    Dans la nuit du 25 au 26 mai dernier, Gabriel, 14 ans, a été interpellé par les forces de l’ordre après avoir tenté de voler un scooter avec un ami à Bondy, près de Paris. Le flou demeure sur les conditions de l’arrestation, rapporte Le Parisien. Le jeune garçon souffre de plusieurs lésions au visage et “risque de perdre son œil” à cause d’une fracture de l’orbite. Il est actuellement soigné à l’hôpital Jean-Verdier de Bondy.