Plein écran
Alex Bozarjian © Twitter

“À l'homme qui m'a mis la main au cul pendant que je faisais un reportage en direct: tu m'as insultée”

Alex Bozarjian, une journaliste, était en train de réaliser un reportage en direct sur une course à pied, dans l’État américain de Géorgie, lorsque l’un des participants lui a soudainement mis la main aux fesses. Choquée, la journaliste a mis quelques instants pour reprendre le cours de son reportage. 

L’incident s’est produit samedi dernier lors de l’Enmarket Savannah Bridge Run. Alex Bozarjian a publié les images sur son profil Twitter, où elles ont déjà été vues plus de dix millions de fois.

“À l’homme qui m’a mis la main aux fesses pendant que je faisais un reportage en direct: tu m’as insultée et tu m’as embarrassée”, a-t-elle déclaré. “Tu m’as traitée comme un objet. Aucune femme ne devrait avoir à faire face à ça. Ni au travail, ni ailleurs. Conduisez-vous mieux que ça à l’avenir”.

Les internautes ont réussi à identifier le coureur. Il s’agirait d’un jeune de Statesboro qui travaille pour une compagnie de tabac.

“Déposer une plainte”

“Son regard effrayé et le changement de ton dans sa voix en disent long. C’est affreux ce que ce type a fait”, lit-on sur Twitter. “Quel malade, je vous conseille de porter plainte”, dit un autre internaute. Pour certains, cela va trop loin: “Ce qu’il a fait est totalement déplacé, mais il n’a pas besoin d’être lynché. Il ne faut pas divulguer son nom. La journaliste peut gérer elle-même cette affaire”.

La police a informé la journaliste que l’homme en question n’est plus autorisé à participer à de nouvelles courses avec le même organisateur.