Plein écran
© Photo News / RV

Ben Wertoy reconnu coupable d'avoir assassiné son amie d'enfance Julie Quintens

Le jury de la cour d'assises du Brabant flamand a reconnu vendredi Ben Wertoy, 27 ans, coupable de l'assassinat de son ancienne voisine Julie Quintens. La jeune femme de 24 ans avait été découverte morte à son domicile, le 27 avril 2018 à Tirlemont.

Le jury a approuvé les conclusions des médecins légistes, qui ont démontré que Julie Quintens est décédé de violences et d'une forte pression autour du coup. "Ces violences ont duré plusieurs minutes. Elles ont entraîné une perte de conscience chez la victime et puis un arrêt respiratoire", a déclaré le président de la cour d'assises, Peter Hartoch, lors de la lecture du jugement. 

L'intention de donner la mort a été démontrée, selon les jurés, lors de l'enquête et lors du procès. "L'accusé n'a rien fait pour venir en aide à la victime après l'avoir étranglée et n'a pas appelé les secours après avoir réalisé que Mme Quinten était morte", a expliqué le président de la cour d'assises, Peter Hartoch.

Selon les membres du jury, la préméditation est démontrée par la chronologie des faits. "Son penchant pour la pornographie a évolué en une violence extrême contre les femmes. Ses déclarations, selon lesquelles il souhaitait juste avoir une conversation avec la victime et qu'il a dérapé sous le coup de l'impulsivité, ne collent pas. L'accusé a exécuté le plan qu'il avait élaboré", a conclu le jury.

Beschuldigde Ben Wertoy.
Plein écran
Beschuldigde Ben Wertoy. © Photo News