Cédric Wargnies avait 39 ans et était père de 4 enfants
Plein écran
Cédric Wargnies avait 39 ans et était père de 4 enfants © Facebook

Cédric, 39 ans, tabassé à mort sous les yeux de sa fille de 10 ans à La Hestre

Cette agression d’une violence inouïe a eu lieu ce dimanche soir à La Hestre, près de La Louvière. Cédric Wargnies, 39 ans, a succombé à ses blessures, relate Sudinfo.

  1. Les vols de voiture ont diminué de près de 20 pour cent : nos assurances sont-elles pour autant moins chères ?
    Independer

    Les vols de voiture ont diminué de près de 20 pour cent : nos assurances sont-el­les pour autant moins chères ?

    Le nombre de vols de voiture en Belgique est en baisse depuis un certain temps. Les chiffres de la police fédérale le prouvent. Au cours du premier semestre 2021, le nombre de voitures volées a diminué de 19,2 pour cent par rapport à l’année précédente. Cela veut-il dire que nous paierons moins pour notre assurance auto ? « Oui », affirme Serge Jacobs d’Ethias à Independer.be. « Mais il y a un grand mais. »
  2. Suicide d’une ado de 14 ans après un viol dans un cimetière à Gand: le tribunal correctionnel se déclare incompétent

    Suicide d’une ado de 14 ans après un viol dans un cimetière à Gand: le tribunal correction­nel se déclare incompé­tent

    L’affaire concernant un viol commis en mai 2021, dans le cimetière gantois Westerbegraafplaats, après lequel une jeune fille de 14 ans s’était suicidée, doit être traitée par une cour d’assises car il existe un lien de causalité entre l’agression sexuelle et le suicide. C’est ce qu’a estimé jeudi le tribunal correctionnel de Gand qui s’est déclaré incompétent pour statuer sur la culpabilité des deux prévenus majeurs. Les parties peuvent encore faire appel du jugement.
  3. Dino Scala, le “violeur de la Sambre", condamné à 20 ans de réclusion criminelle
    Mise à jour

    Dino Scala, le “violeur de la Sambre", condamné à 20 ans de réclusion criminelle

    Vingt ans de réclusion criminelle, avec sûreté des deux tiers: Dino Scala, le “violeur de la Sambre”, a été condamné vendredi par les assises du Nord à la peine maximale encourue pour des viols et agressions sexuelles en série commis pendant 30 ans. L’accusé, 61 ans, est reconnu coupable de 54 des 56 faits pour lesquels il était jugé: 17 viols, 12 tentatives de viol et 27 agressions ou tentatives d’agression sexuelle, commis entre 1988 et 2018 près de son domicile, autour de la Sambre, rivière traversant la frontière franco-belge. Il n’en avait reconnu que 40.