Chants et gestes nazis au Café Lequet ? La police lance un appel à témoin

La police lance un appel à témoin concernant les faits qui se seraient produits au Café Lequet, le 16 février 2020.

Le 16 février dernier, Marc De Bruyn aurait dérapé.
Plein écran
Le 16 février dernier, Marc De Bruyn aurait dérapé. © Google Maps

À la demande du Parquet de Liège, la police lance un appel à témoin dans le cadre du dossier “Café Lequet”, pour des faits d’incitation à la discrimination, à la haine ou à la violence.

Pour rappel, le nouveau patron du restaurant, Marc De Bruyn, se serait livré publiquement, le 16 février dernier, au sein de son établissement, à des chants à caractère nazi, ainsi qu’à des saluts hitlériens.

Des clients présents, ce soir-là, avaient rapidement partagé leur indignation sur les réseaux sociaux et en appelaient même, parfois, à boycotter cet établissement reconnu de la Cité Ardente. L’ancien patron, et toujours actuel propriétaire du bâtiment qui abrite le restaurant, Guillaume Stockis, n’avait pas tardé, non plus, à réagir. Il se disait alors “extrêmement attristé par l’image déplorable qui est dorénavant associée au Café Lequet”. Il avait d’ailleurs décidé d’ôter le nom de sa famille qui trônait encore, jusqu’alors, sur la devanture.

La police demande aux témoins des actes décrits ci-dessus de bien vouloir prendre contact avec la brigade judiciaire de la zone de police de Liège, au 04/340.87.75.

Retrouvez ici toute l’actualité de la région de Liège.

  1. Gabriel, 14 ans, violemment interpellé après une tentative de vol: “Il risque de perdre un œil”
    France

    Gabriel, 14 ans, violemment interpellé après une tentative de vol: “Il risque de perdre un œil”

    Dans la nuit du 25 au 26 mai dernier, Gabriel, 14 ans, a été interpellé par les forces de l’ordre après avoir tenté de voler un scooter avec un ami à Bondy, près de Paris. Le flou demeure sur les conditions de l’arrestation, rapporte Le Parisien. Le jeune garçon souffre de plusieurs lésions au visage et “risque de perdre son œil” à cause d’une fracture de l’orbite. Il est actuellement soigné à l’hôpital Jean-Verdier de Bondy.