Christian, 26 ans, a été inculpé pour tentative d'assassinat.
Plein écran
Christian, 26 ans, a été inculpé pour tentative d'assassinat. © D.R.

Christian, le père de la petite Milane, impliqué dans un autre fait troublant

Christian, le papa qui a gravement blessé Milane, son bébé de deux mois, à Herstal, semble ne pas être un ange. En effet, il aurait, à plusieurs reprises, menacé Valérie, son ex-compagne, et été violent avec elle. Par ailleurs un autre fait troublant lui serait reproché.

Ce mardi 25 février, en soirée, s’est produit un terrible drame dans un restaurant de Herstal. Christian, un jeune père de 26 ans, a fait irruption dans la pizzeria où se trouvaient son ex-compagne d’une quarantaine d’années, Valérie, Milane, son bébé de deux mois, un ami et la mère du père. Au cours d’une querelle musclée, ce dernier aurait brisé, dans un accès de colère, un verre sur la table et écrasé les tessons sur le crâne de l’enfant. De graves blessures qui ont conduit la petite Milane à l’hôpital.

Jeudi, le juge d’instruction en charge du dossier a placé Christian, le père,  sous mandat d’arrêt. L’homme a été inculpé de tentative d’assassinat. Lors des différentes auditions, Christian a reconnu avoir blessé sa petite fille, mais a réaffirmé, comme sur Facebook, ne pas l’avoir fait intentionnellement. Toutefois, cette version des faits n’a pas convaincu la justice qui parle de tentative d’homicide volontaire. Christian comparaîtra, mardi, en chambre du conseil.

A-t-il abusé de sa belle-fille de 19 ans ?

Karima Safia, présidente d’une ASBL Insoumise et Dévoilée, qui lutte contre le rapt et les violences intra-familiales, connait bien Christian et Valérie. Cette dernière l’a en effet contactée il y a trois semaines pour des faits de violences et de menaces proférées par Christian. La femme avait alors décidé de se séparer de son ex-compagnon.

Peu de temps après, l’homme se serait rapproché de son ex-belle-fille de 19 ans, fille aînée de Valérie. “Il savait qu’elle était dans une situation précaire et lui a proposé un petit job. Il lui a alors demandé de s’habiller de manière sexy et l’a emmenée dans un club échangiste. Là, il l’a fait boire et a profité d’elle”, explique Karima. Une amie de sa fille en aurait informé Valérie qui s’est empressée de chercher des preuves sur le téléphone de la jeune adulte. Des SMS et des enregistrements audio auraient confirmé ces propos, comme nous l’indique Karima. “Il s’est alors montré de plus en plus menaçant et pressant. Une mesure d’éloignement a alors été demandée, quelques jours avant le drame”, ajoute-t-elle.

Par ailleurs, vivant mal sa séparation d’avec Valérie, Christian aurait proféré des menaces vis-à-vis de sa propre mère. Elle aurait alors pris la défense de son ex-belle-fille et aurait ainsi décidé de s’éloigner de son fils.

L’homme était connu de la justice, comme nous le confirme Catherine Collignon, premier substitut du procureur du Roi. Toutefois, pour des affaires loin d’être comparables avec celle-ci, puisqu’il s’agissait notamment de faits de vols.

Retrouvez ici toute l’actualité de la région de Liège.

  1. Une ambulance néerlandaise transportant une patiente bloquée à un péage belge: “Vous devez payer comme tout le monde”

    Une ambulance néerlandai­se transpor­tant une patiente bloquée à un péage belge: “Vous devez payer comme tout le monde”

    Deux ambulanciers néerlandais ont vécu une mauvaise expérience samedi soir à l’entrée du tunnel payant de Liefkenshoek, à Anvers. Leur véhicule médical, qui transportait un patient atteint du coronavirus, s’est vu refuser l’accès. Malgré l’urgence, ils n’ont pas été autorisés à passer sans s’acquitter au préalable d’une somme de 6 euros. Surréaliste.