Plein écran
© Ronny De Coster

Couple tué à Tournai: le fils de la femme du couple n'a pas été victime d'un acte criminel

L'autopsie du corps du fils de la femme qui avait été découverte morte avec son mari à Thimougies (Tournai, Hainaut) conclut qu'il n'est pas décédé à la suite d'un acte criminel, annonce vendredi le parquet de Flandre orientale. Celui-ci ne souhaite pas donner davantage de précisions.

Un couple de sexagénaires avait été retrouvé mort le 6 septembre dernier dans sa maison à Thimougies. Henry Vanlerberghe et Lena Vangheluwe avaient tenu jusqu'à leur pension un magasin de légumes à Kluisbergen, en Flandre orientale. Le parquet de Mons-Tournai, un juge d'instruction et le laboratoire de la police judiciaire fédérale de Tournai se sont rendus sur place. Le couple avait été tué à l'arme blanche, confirmait alors le parquet.

La veille, le 5 septembre, le corps du fils de la femme avait été découvert par les pompiers dans l'Escaut à Audenarde. Cet homme était né d'un premier mariage de la dame âgée de 66 ans.

Le parquet ne confirme  pas l’hypothèse du suicide

La section d'Audenarde du parquet de Flandre orientale a indiqué vendredi que l'autopsie n'avait révélé aucune intervention de tiers et que la mort du fils ne s'est pas produite à la suite d'un acte criminel. Le parquet ne confirme toutefois pas l'hypothèse du suicide. 

L'enquête doit encore déterminer s'il existe un lien entre le décès du fils et celui du couple. Le corps du fils avait été découvert avant ceux des sexagénaires. Mais cela ne signifie pas que sa mort est antérieure à celle de sa mère et de son beau-père.